Santé

Un anti-inflammatoire pourrait empêcher le cancer du poumon

Une étude récemment publiée aux Etats-Unis vient de démontrer qu’un anti-inflammatoire, plus précisément le Célébrex de Pfizer prescrit pour le traitement de l’arthrite, empêcherait le développement du cancer du poumon chez les fumeurs. Il réduirait, en effet, les niveaux d’un bio-marqueur, un indicateur de risque de cancer du poumon en bloquant l’enzyme COX-2.

cancer du poumon

Les études ont été réalisées pendant six mois sur 212 gros fumeurs, séparés en deux groupes, l’un prenant des doses de Célébrex équivalente à 200 mg deux fois par jour, le second des doses de 400 mg deux fois par jour. L’anti-inflammatoire aurait diminué les changements cellulaires annonciateurs d’un cancer du poumon, particulièrement pour le groupe ayant ingurgité 400 mg de Célébrex deux fois par jour. La prise à haute dose réduirait la protéine Ki-67.

Cependant, cette étude doit encore être confirmée dans les mois et années à venir. Il ne faut pas crier victoire trop vite. A suivre…

Cliquez pour laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  haut