Actu

Qu’est-ce qu’un test ADN de paternité ?

Qu’est-ce qu’un test ADN de paternité?

Un test de paternité ADN est le moyen le plus couramment utilisé aujourd’hui pour déterminer si un individu est le père ou non d’un enfant. En termes génétiques, un enfant hérite le 50% du matériel génétique de chacun de ses parents biologiques. Cependant, l’analyse entre les profils d’ADN du père présumé et de l’enfant est sûre et fiable à condition que celle-ci soit faite en suivant les méthodes et les procédures des tests d’ADN.

La procédure standard pour un test de paternité ADN consiste à faire un frottis (cotons-tiges buccaux) d’usage oral pour le père et l’enfant. Il est fréquent que certaines entreprises en tests d’ADN demandent également que l’échantillon de la mère soit apporté, bien que ce ne soit pas strictement nécessaire. Dans le cas où le père ne peut pas fournir l’échantillon pour diverses raisons, soit parce qu’il est décédé, soit parce qu’il est inconnu ou tout simplement parce qu’il est absent, d’autres échantillons peuvent être apportés, tels que des mégots de cigarettes, une brosse à dents, etc. Ces différents types d’échantillons peuvent être utilisés pour extraire un profil d’ADN paternel. Dans certains cas, l’exhumation du corps du défunt peut être exigée si aucun autre échantillon n’est disponible. En outre, des échantillons de cheveux ou d’ongles peuvent être prélevés sur un défunt, si celui-ci ne fait pas plus d’une semaine qu’il est mort.

Les progrès en technologie de l’ADN permettent aujourd’hui utiliser des échantillons inoffensifs et indolores, tel que les cotons-tiges buccaux. Ces derniers sont frottés à l’intérieur de la bouche contre la joue pour recueillir des cellules de peau et de salive. La probabilité d’extraction d’un profil complet d’ADN à partir d’échantillons buccaux standard (coton-tige) est de 99%. Les prélèvements avec d’autres types d’échantillons ont une probabilité inférieure à celle-ci (veuillez vous informer de cela, auprès de la société que vous avez choisie pour faire votre test ADN.)

Indépendamment de l’échantillon choisi, le résultat obtenu après analyse sera de 99,99% en inclusion (confirmation de la paternité) et de 0% en exclusion.

Si le test sollicité est un test de paternité ADN à des fins juridiques, le prélèvement des échantillons doit être fait par une personne autorisée ou morale. Habituellement, un médecin ou une infirmière, qui authentifie et certifie que les échantillons appartiennent bien à la personne citée dans la documentation du test. Tout test d’ADN doit suivre strictement, une série de procédures dictées par un tribunal de droit, qui le fait pratiquement infalsifiable. Si ces directives ne sont pas respectées, les résultats ADN obtenus seront déclarées nuls et non admissibles devant la cour de justice.

Le prix d’un test de paternité varie en fonction de l’entreprise. La plupart des entreprises donnent le prix du test en monnaie nationale, si leurs services sont commercialisés dans ce pays. Les frais supplémentaires dérivés d’un test de paternité légal d’ADN, généralement ne sont pas couverts par la société.

6 commentaires

6 commentaires

  1. Gez

    9 juin 2010 at 21:31

    Personnellement j’ai trouvé cet article vraiment génial, d’habitude on est confronté à de nombreux technicismes, et on a du mal à comprendre ce que chaque terme signifie. Des fois le langage scientifique n’aide pas du tout. Au moins cet article est adressé à tout public. Clair, précis et simple.

  2. MelD

    30 juin 2010 at 8:19

    Je ne savais pas que faire un test de paternité pouvait être si simple et à la fois si fiable. Cet article est de grande utilité, finalement je vois la lumière au bout du tunnel. Car je vous assure que le fait de ne pas avoir la certitude de qui sont vos parents biologiques peut rendre la vie vraiment amère.

  3. Michelle124

    12 juillet 2010 at 9:36

    Je vous remercie pour l’article, j’ai eu une aventure peu avant de tomber enceinte, et j’ai toujours eu le doute de qui était vraiment le père de mon fils. Je ne savais pas que c’était si simple de faire un test de paternité. Je pensais qu’il fallait se déplacer dans un laboratoire. Je pense vraiment que finalement ce doute pourra être dissipé.

  4. Thierry7643

    30 septembre 2010 at 8:57

    Je suis père de 2 enfants. Apparemment ils ne seraient pas de moi, l’aîné a tout de même 30 ans !!! Je pensais que l’échantillon de la mère était obligatoire, apparemment non. Je vous remercie d’éclaircir, à travers votre article, mes doutes.

  5. ParisChick13

    5 octobre 2010 at 10:50

    Bonjour, j’ai besoin que quelqu’un m’oriente sur mon cas précis. Mon père est aujourd’hui décédé, cet article explique très bien les procédures pour un test de paternité. Malheureusement, je ne possède pas d’échantillons ADN de lui, je suis fils unique et je voudrais être certain que c’était mon père biologique. Quelqu’un peut m’aider…Merci du fond du cœur.

  6. sabine

    18 janvier 2012 at 23:08

    bonsoir,
    pour michelle124, j’ai été confronté à la même situation, j’ai effectué le test de manière anonyme et très discret, j’ai fait envoyer les résultats chez une amie afin d’éviter tout doute…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  haut