Santé

Qu’est ce que le GBL ?

Depuis quelques jours, les médias ne parlent plus que de ça. Le GBL, précurseur du GHB, (gamma-butyrolactone) est un solvant, qui se dégrade, dans l’organisme en GHB (acide gamma-hydroxybutyrique), la fameuse drogue du violeur. Le GHB est utilisé pour ses vertus euphorisantes et anesthésiantes, notamment en médecine. Pire dans les années 80, les sportifs s’en servaient tel un anabolisant.

Les effets sont immédiats, environ 15 minutes après l’absorption, et dépendent de la quantité avalée et des autres drogues associées (alcool..). Le GHB peut entrainer des vertiges, des pertes de mémoire, des pertes de conscience voire même entrainer un coma profond ou la mort. Le GHB et le GBL sont donc extrêmement nocifs. Il est, bien sûr, conseillé d’éviter toute prise.

Si le GHB est contrôlé en France depuis 2000, ce n’est pas le cas du GBL que l’on peut se procurer aisément, sur Internet notamment, pour un prix bien inférieur à celui du GHB. D’où les récentes dérives des dealers qui usent du GBL pour contrecarrer les contrôleurs.

Cliquez pour laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  haut