Santé

Les oreillers sont infestés de microbes

Vous qui laviez une fois par semaine votre taie d’oreiller pensant venir à bout des microbes, c’est loupé. En effet, une étude britannique vient de révèler, lors de la conférence Healthcare Associated Infections 2011, que les oreillers sont de véritables nids à microbes. Plus d’un tiers de leur poids serait composé de peaux mortes, de bactéries, d’acariens et d’excréments d’acariens. Les chercheurs ont même idéntifié la présence de la bactérie E. Coli dans certains cas.

Si, bien sûr, changer régulièrement sa taie d’oreiller est plus que nécessaire, il est également vivement conseillé de laver tous les trois mois environ son oreiller et de le changer, si possible, une fois par an. A ce titre, il existe des taies d’oreillers antibactériennes qui ne sont pas qu’un argument marketing. Mieux vaut y avoir recours notamment si on est sujet aux rhumes à répétition.

7 commentaires

7 commentaires

  1. Denise

    1 juillet 2011 at 16:06

    j’ai pu constater cela avec ces allergies qui n’en finissent pas dès qu’on dort dessus!

  2. Hélène Billiet

    11 août 2011 at 13:38

    Un peu ragoûtant quand on y pense mais les microbes font partie de notre environnement: faut-il à tout prix s’entourer d’anti-bactériens dans la mesure où l’on ne souffre pas d’allergie?

  3. Marc

    22 août 2011 at 18:19

    Étant allergique, il y a longtemps que je me méfie des têtes d’oreillers… Je les lave toutes les 2 semaines car sinon mon allergie revient!!

    Donc avis aux allergiques, appliquez les conseils dit sur l’article 😉

  4. Améliz

    23 octobre 2011 at 20:28

    il est aussi important de bien aérer les oreillers le matin et de les laisser un peu dehors quand on change les draps…

  5. Thierry

    28 octobre 2011 at 10:48

    Effectivement, un chiffre qui fait peur : au bout de 2 ans les acariens représentent 10% du poids de votre oreiller.
    Le choix de la matière de votre oreiller est dans ce cas fondamental.
    Le latex est par exemple naturellement anti bactériens et anti acariens.
    Il s’impose naturellement comme le matériau idéal, surtout si vous souffrez d’allergies respiratoires

  6. Julien

    4 novembre 2011 at 11:41

    J’ai du jeter tous mes oreillers l’année dernière suite à des infections des oreilles dans toute la famille…
    Julien

  7. Thierry

    20 mars 2012 at 12:58

    Il est vrai qu’au bout de 2 ans, une bonne partie du poids de l’oreiller risque de provenir des acariens.
    Qu’il s’agisse d’oreillers, de matelas ou de surmatelas, certains traitements existent pour repousser les assauts toujours plus violents de ces bestioles microscopiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  haut