Actu

Les médicaments dangereux pour la conduite d’un véhicule !

Selon une étude publiée par Plos Medicine, 3,3 % des accidents de la route en France seraient liés à la consommation de médicaments ayant un niveau 2 ou 3 de risque pour la conduite automobile. C’est-à-dire, en majorité, les anxiolytiques, les hypnotiques, les antiépileptiques, les antidépresseurs…

Comme l’expliquait Emmanuel Lagarde de l’Inserm au journaliste du Point.fr, les médicaments de niveau 2 “peuvent dans certains cas, remettre en cause les capacités de conduite de véhicules et nécessitent l’avis d’un professionnel de santé”. Pour ceux de niveau 3, “la conduite est fortement déconseillée”.

Ces niveaux sont identifiables sur les boîtes des médicaments à l’aide de pictogrammme de couleur : jaune pour le niveau 1 (risques faibles pour la conduite), orange pour le niveau 2 et rouge pour le niveau 3. Soyez donc vigilant lors de la prise de médicaments !

1 commentaire

1 commentaire

  1. lea

    25 novembre 2010 at 14:47

    il est vrai que l’on a pas forcement le reflexe de regarder si le medicament “conduit” à des somnolences avant de le prendre!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  haut