Actu

Le poppers à nouveau autorisé !

Les consommateurs de poppers peuvent de nouveau se réjouir : les autorités sanitaires fraçaises ont enfin décidé de revenir sur le décret de novembre 2007 qui en interdisait la vente dans l’hexagone. Les poppers anciennement commercialisés en France peuvent à nouveau être distribués.

Nous vous proposons de retrouver ces produits tant appréciés et si difficilement remplacés dès la fin du mois. Commandez maintenant pour être dans les premiers à être livrés sur le site La Maison Du Poppers.

4 commentaires

4 commentaires

  1. Poppers

    10 septembre 2009 at 22:32

    La vente et la fabrication de ce produit étaient interdites par décret depuis novembre 2007.

    Le poppers retrouve comme une odeur de sainteté. Le Conseil d’Etat vient en effet d’annuler aujourd’hui le décret du 22 novembre 2007 qui interdisait la fabrication et la commercialisation de ce liquide vasodilatateur. Un produit utilisé principalement au cours des rapports sexuels pour ses effets décontractants et euphorisants. Attention, il s’agit bien du poppers contenant des nitrites d’alkyle, qui restait encore disponible dans le commerce après l’interdiction en 1990 du poppers à base de butyle et de pentyle, plus dangereux.

    Concrètement, on peut donc à nouveau fabriquer et commercialiser ce type de produit sans risquer de poursuites.

    Recours du distributeur et du fabriquant
    «Le Premier ministre a adopté une mesure excessive et disproportionnée au regard des risques que représente la commercialisation de ce produit pour la santé et la sécurité des consommateurs» indique le Conseil d’Etat, pour motiver sa décision.

    En 2007, François Fillon avait interdit «la fabrication, l’importation, l’exportation, la mise en vente et la distribution des produits contenant des nitrites d’alkyle» sur recommandation du ministère de l’Economie. Men’s, le principal distributeur du produit en France, et FCC, le fabriquant, avaient alors déposé un recours devant le Conseil d’Etat. Le Syndicat national des entreprises gaies s’était associé à cette démarche, craignant que les gays ne se tournent vers des produits stimulants plus dangereux à cause de cette interdiction.

    article de tetu

  2. Denis

    29 mai 2010 at 16:16

    Merci à cette décision d’avoir annulé cette interdiction. C’est vrai, il faut en consommer avec modération, mais ce n’est pas plus dangereux que la cigarette.

  3. Sydneykeum

    7 septembre 2010 at 17:58

    Bonne décision, et je n’ai plus l’impression d’être hors la loi !

    Comme dit Denis c’est pas plus dangereux que la cigarette ou l’alcool;risque de cirrhose, avec les drogues fortes, risque de mort directe aussi, en voiture risque d’accident, le tout c’est que le risque soit infime (et c’est le cas) sinon oui il y a toujours des risques avec tout…

  4. Anne

    21 août 2011 at 21:58

    Et voilà, possible rebelote donc, et cette fois-ci, on a du mal à comprendre cette décision. Alors que le débat sur la légalisation du cannabis revient sur le tapis (période pré-électorale oblige), interdire la vente de Poppers est un véritable retour en arrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  haut