Maladie

Une infographie sur les Français face à l’impuissance

L’impuissance est un problème qui toucheplus d’hommes qu’on ne le pense dans le monde. Mais puisque ce problème touche les hommes dans leur virilité, peu nombreux sont ceux qui souhaitent communiquer à ce sujet. De ce fait, il n’existe pas vraiment de chiffres officiels à ce propos. C’est pourquoi la société euroClinix, pharmacie en ligne leader sur ce segment depuis 2004 a mis ses patients à l’honneur afin de réaliser la première étude sur la consommation de produits contre la dysfonction érectile en France.

Cette infographie nous apprend à mieux connaître les habitudes de consommation des Français en matière de produits contre l’impuissance ainsi que sur la nature des achats de médicaments en ligne.

Des idées reçues qui ont la vie dure

L’impuissance est souvent décrite comme un phénomène ne touchant simplement que les personnes âgées. Or cette infographie nous montre que 25% des personnes achetant des traitements contre l’impuissance sur ce siteont entre 18 et 41 ans. Ces chiffres mettent donc en avant le fait que les jeunes également peuvent souffrir d’impuissance. Les causes sont-elles les mêmes ? Rien n’est moins sûr. Le fait qu’il s’agisse d’une pharmacie en ligne explique peut-être le fait qu’il y ait tant de jeunes hommes, puisque généralement les hommes un peu plus âgés sont plutôt réticents à l’idée d’acheter en ligne. On remarque tout de même que la catégorie d’âge 41-50 ans est la plus représentée puisqu’ils cristallisent 1/3 des achats.

Une autre idée reçue est également contredite par cette étude. En effet, on voit que le Viagra, traitement le plus populaire pour lutter contre la dysfonction érectile est loin d’être le plus utilisé par les patients sur ce site. Ceux-ci lui préfèrent le traitement « Cialis » qui est un autre traitement contre la dysfonction érectile commercialisé par les laboratoires Lilly.

Sur une année leurs clients achètent plusieurs fois sur le site : les achats de traitements contre l’impuissance masculine représentent plus de 350 euros, soit environ 5 boîtes (ou une vingtaine de pilules) sur une année.

L’avenir des pharmacies en ligne en France ?

Cette société avance le chiffre de 25% de nouveaux clients sur l’année 2012. Ainsi, même si actuellement 8 Français sur 10 ne souhaitent pas acheter de médicaments en ligne, ils sont de plus ouverts quant à la possibilité d’acheter leurs médicaments sur la toile. Ces chiffres évoluent chaque année et sont amenés à évoluer à l’avenir puisque la législation concernant les pharmacies en ligne se voit modifiée depuis plusieurs mois.

Cliquez pour laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  haut