Bien-être

On se dit tout sur les vertus de l’ortie

Quels sont les bienfaits de l’ortie ?

Utile à plus d’un titre depuis l’époque antique, l’ortie est assurément une plante médicinale parmi les plus efficaces qui soient. Au besoin, son utilisation est susceptible d’emprunter plusieurs formes; il peut s’agir de cataplasmes, de décoctions…

Jour après jour avec l’ortie…

L’ortie agit contre les poussées acnéiques et dans ce cas précis c’est habituellement sous forme de lotion qu’elle est appliquée. En revanche, elle s’utilise en bain de bouche pour tout ce qui a trait a une infection, et ce qu’il s’agisse aussi bien d’une angine, d’une gingivite que d’un aphte. Pratique pour les femmes allaitantes, l’ortie a vocation à favoriser la production du lait. Bien qu’il n’existe à ce jour aucune étude scientifique démontrant sa pertinence en matière de repousse des cheveux, on observe sa présence dans le cadre de la composition d’une kyrielle de solutions destinées à faire repousser les cheveux. Décidément, tout laisse à penser que l’on ne retrouve pas de l’ortie que dans la cuisine bio

Diurétique & anti-rhumatismal

Outre le fait d’être un diurétique pour le moins actif, l’ortie présente bien d’autres avantages. Fréquemment utilisée pour soulager les douleurs provoquées par l’arthrite, il faut savoir que celle-ci se révèle apaisante dès lors que l’on souffre de rhumatismes. Chose plus rare : d’aucuns recourent à ses bienfaits à l’occasion d’une légère inflammation au niveau de la prostate.

Quelles sont ses principales qualités ?

  • Nombreuses sont les personnes avisées à recourir à l’ortie à des fins d’irrigation d’organes tels que la vessie ou les reins. Pour ce faire, il existe différents supports parmi lesquels on retrouve des jus, des feuilles sèches, des capsules, de la teinture alcoolique, etc…
  • En association avec de l’argile (verte), l’ortie lutte efficacement contre des douleurs telles que les rhumatismes et l’arthrite. Toutes celles et tous ceux qui sont incommodés par un rhume des foins gagneraient à utiliser des feuilles d’orties lyophilisées.
  • Sa racine a pour effet d’apporter un soulagement significatif au cours d’une inflammation (de type bénin) au niveau de la prostate. En règle générale, on l’absorbe soit séchée, soit transformée – on parle alors d’extrait normalisé.

Un léger coup de pompe ?

Aucun problème, puisque l’ortie est en mesure de faire office de complément alimentaire du fait de sa teneur en vitamines A, B et C. Contenant également des minéraux tels que le magnésium, le phosphore, le potassium, le calcium et le fer, l’ortie se révèle une fois de plus à la hauteur de la situation.

Cliquez pour laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  haut