Beauté

Médecine esthétique : maigrir par le froid avec la cryolipolyse

Bien loin de la chirurgie esthétique et des ravages qu’elle peut commettre, la médecine esthétique continue de se développer pour proposer davantage de manière de changer notre image doucement, par le biais de méthodes non-intrusives plutôt que par l’intervention du scalpel. C’est dans ce but qu’est née la cryolipolyse, principe : faire maigrir par le froid.

La médecine esthétique, des résultats efficaces et rapides

Plus exactement, le principe de la cryolipolyse est le fait de détruire les cellules graisseuses par le froid. Ces dernières étant plus sensibles au froid que les cellules nerveuses ou musculaires, il est possible de les détruire sans endommager celles-ci. Elle est un produit de la médecine esthétique, par opposition à la liposuccion qui fait partie des méthodes de la chirurgie esthétique. De plus en plus de centres à Paris proposent ce service, comme par exemple Centre Nation.

Le résultat se montre trois à huit semaines plus tard. Pendant ce temps, le corps va lui-même éliminer les cellules endommagées, ce qui entrainera une rétractation de la peau selon le souhait du patient. En d’autres termes, le patient se voit maigrir.

Le traitement fonctionne en deux temps. En premier lieu, la thermogénèse, on réchauffe la zone qui va ensuite être traitée. Deuxième étape, on refroidit à une température de -10° la zone afin d’endommager les cellules graisseuses à l’intérieur. Après la séance, un massage est effectué pour réactiver la circulation sanguine et éviter au maximum les bleus et les rougeurs.

Attention cependant : ce traitement est adapté pour supprimer des amas graisseux localisés, autrement dit, des zones précises où la graisse a pu s’accumuler. Elle n’est pas conseillée et même inefficace pour les personnes en surpoids. Pour les personnes souhaitant perdre du poids par le biais d’une intervention extérieure, il faudra plutôt se renseigner sur la liposuccion.

Les risques liés au procédé de la cryolipolyse

Attention cependant, médecine esthétique ne rime pas avec zéro risque. Dans le cas de la cryolipolyse, on a observé des taches rouges, souvent présentes après le traitement, ne pas se résorber sur le court terme. Sur les zones concernées, une sensation d’engourdissement peut être ressentie. Cependant, aucun effet secondaire n’a tenu pendant le suivi de 6 mois post-traitements. Les personnes qui montrent les symptômes de certaines maladies comme la maladie de Raynaud, ou encore qui souffrent d’eczéma, devraient consulter leur médecin ou un spécialiste de la médecine esthétique.

Les tarifs et les parties du corps concernées

En Europe, vous pouvez vous attendre à des prix entre 150€ pour des instituts de beauté et paramédicaux et 600€ pour des médecins esthétiques spécialisés, tout ça pour une zone du corps traitée. Néanmoins, les prix peuvent varier selon le centre de médecine esthétique visité.

Le traitement peut être appliqué sur les hanches (en supprimer les bourrelets), le ventre, les cuisses faces internes et faces externes, les bras, les genoux et le dos. Encore une fois et pour rappel, il s’agit de traiter de légères disproportions, et non pas les personnes en surpoids.

La médecine esthétique, qu’est-ce que c’est ?

Pour répondre à l’expansion de la chirurgie esthétique, la médecine esthétique a fait surface avec des méthodes non-intrusives afin d’arriver peu ou prou aux mêmes résultats, les risques en moins. Elle a répondu au succès de la liposuccion par l’invention de la cryolipolyse, de la même façon qu’elle a répondu à l’injection de produits anti-rides par la mésothérapie, consistant à faire de micro-injections sans risque de voir le produit se répandre dans une autre partie du corps. Pour plus d’infos, le site d’aufeminin.com a un très bon article sur le sujet.

Cliquez pour laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  haut