Santé

Les 31 médicaments désignés comme dangereux par l’UFC Que Choisir

L’UFC Que Choisir vient effectivement de dévoiler, après une enquête interne, que 31 médicaments parmi les 77 actuellement sous surveillance des autorités sanitaires françaises sont « dangereux ».

Pour 8 d’entre eux, l’UFC Que Choisir a, en sus, demandé leur retrait immédiat du marché. Il s’agit de :Actos, Arcoxia, Equanil, Hexaquine, Nexen, Valdoxan, Vastarel et Zyban.

Les 23 autres médicaments « dangereux » sont : Alli, Arixtra, Buflomédil, Celance, Champix, Cymbalta, Eucréas, Ferrisat, Galvus, Intrinsa, Ketum, Mépronizine, Multaq, Noctran, Praxinor, Procoralan, Protelos, Protopic, Rohypnol, Tysabri, Victoza, Xarelot, Zypadhera.

Plus d’informations ici.

1 commentaire

1 commentaire

  1. Baudeloche

    24 juin 2011 at 9:00

    je prends de l’Hexaquine depuis 7 ans, sans problème. Atteint du SJSR j’ai des crampes et contractures plusieurs fois par jour, donc pour la nuit Tétrazépam et le jour 3X1 c (repas) d’Hexaquine, ce médicament n’empèche pas les grosses crampes mais les petites qui surviennent à chaque instant.
    Par contre avec le Cymbalta j’ai été très touché et 2 ans après 3 mois de prise j’ai des séquelles, le foie est touché !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  haut