Médecine alternative

Le cancer des ovaires : une maladie qui touche de plus en plus de femmes

Les ovaires sont deux petits organes qui font partie intégrante de l’appareil reproducteur de la femme. Ils reproduisent les ovules et fabriquent les hormones sexuelles féminines. Cependant, certaines cellules de l’ovaire peuvent devenir cancéreuses, ce qui conduit à la formation d’une tumeur maligne qui touche la plupart des femmes.

Quels sont les symptômes d’un cancer des ovaires ?

Le cancer des ovaires peut ne pas présenter des symptômes, ce qui explique souvent que le malade n’est diagnostiqué qu’à un stade élevé. À ce moment là, le médecin détecte de nombreux signes liés aux troubles digestifs notamment, la sensation de ballonnement constant, les nausées, le gonflement permanent et visible du ventre, la sensation d’inconfort au niveau du ventre ou de la région pelvienne, mais également la perte de poids rapide sans régime. Le professionnel de la santé constate aussi des troubles gynécologiques comme les saignements en dehors des périodes menstruelles ou encore les pertes vaginales anormales.

Par ailleurs, d’autres symptômes concernent l’augmentation de la masse tumorale à savoir une perte urinaire plus fréquente que d’habitude, des douleurs dans le bassin ou une prise de volume de l’abdomen. Bien sûr, de nombreuses autres pathologies présentent aussi les mêmes symptômes. Ainsi, en cas de doute sur le sujet, il est plus judicieux de recourir aux conseils d’un expert du monde médical qui élaborera un bilan complet pouvant orienter le diagnostic. Certaines associations composées d’anciens malades du cancer de l’ovaire et de corps médical œuvrent aussi dans le domaine pour sauver les vies d’autres consœurs grâce à l’utilisation d’extraits anti-tumoraux naturels par exemple.

Quel type de traitement suivre pour guérir rapidement ?

Le choix du traitement du cancer des ovaires dépend aussi bien de l’état général du patient et des caractéristiques de la tumeur à savoir sa taille, sa localisation et le stade tumoral. Il est possible traiter le cancer soit en chirurgie, soit en chimiothérapie. Quelle que soit l’intervention chirurgicale opérée, les protocoles sont réalisables seuls ou en association et ils ont pour but de réduire le risque de rechute, de ralentir le développement de la tumeur et de traiter les symptômes liés à la maladie.

La chirurgie est une opération qui consiste à l’ablation de l’utérus, des trompes de Fallope et des ovaires. Il est toutefois possible de n’enlever que l’ovaire atteint, en gardant l’autre afin d’offrir à la femme la possibilité d’avoir des enfants. Cette d’intervention peut s’effectuer en deux étapes. Quant à la chimiothérapie, elle vient souvent après les opérations chirurgicales pour tuer les cellules cancéreuses restantes. Mais il arrive qu’elle soit utilisée avant la chirurgie dans l’objectif de réduire la taille de la tumeur. Ce type de traitement peut être utilisé par voie orale ou par voie veineuse selon les molécules employées.

Cliquez pour laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  haut