Santé

L’autisme : consultation, diagnostic et symptômes

L’autisme est le terme le plus souvent utilisé pour désigner les troubles envahissants du développement (TED) ou des troubles du spectre autistique (TSA), qui se caractérisent par une altération de la communication et des interactions sociales ainsi que des comportements et intérêts restreints et répétitifs.

Consulter un psychologue pour aider votre enfant

La meilleure façon de le savoir est de consulter un psychologue spécialisé dans les troubles autistiques, la démarche peut être difficile à entreprendre car de nombreuses craintes peuvent ressurgir. Généralement le psychologue reçoit les parents et l’enfant lors d’une première consultation, c’est l’occasion d’expliquer le cadre de son intervention et d’appréhender plus précisément les problèmes de comportements de l’enfant.

Bien souvent les parents sont rassurés à l’issu de la première rencontre avec le psychologue car ce dernier leur a expliqué les comportements spécifiques aux troubles envahissants du développement, d’autre part ils eu ont la possibilité de comprendre comment le psychologue allait aider leur enfant.

Pour trouver un psychologue spécialisé dans les troubles autistiques, il est nécessaire d’utiliser un annuaire qui référence les professionnels de la psychologie, il existe de nombreuses plateformes dédiées aux psychologues exerçant en libéral, vous avez par exemple le site internet : www.trouver-un-psy.fr qui vous aidera dans votre démarche.

Le diagnostic et les symptômes

A l’aide d’outils méthodologiques, le psychologue effectue un diagnostic pour définir les symptômes apparents. Pour cela, le psychologue se réfère à des classifications internationales (CIM-10, DSM-IV) qui distinguent plusieurs troubles envahissants du développement.

Selon la CIM-10 (classification internationale des maladies) :

Troubles envahissants du développement (F 84)

F84.0 Autisme infantile

F84.1 Autisme atypique (en raison de l’âge de survenue, de la symptomatologie, ou des
deux ensemble)

F84.2 Syndrome de Rett

F84.3 Autre trouble désintégratif de l’enfance

F84.4 Hyperactivité associée à un retard mental et à des mouvements stéréotypés

F84.5 Syndrome d’Asperger

F84.8 Autres troubles envahissants du développement

F84.9 Trouble envahissant du développement, sans précision

Le diagnostic est posé en fonction de la symptomatologie et de l’âge de l’apparition des troubles.

Ainsi, l’autisme infantile désigne le trouble du spectre autistique le plus connu, associant un retard du langage, un trouble de la communication et de l’interaction sociale, des intérêts et comportements restreints et répétitifs à une déficience intellectuelle (légère, moyenne, profonde). Ce diagnostic est posé si les premiers signes sont apparus avant l’âge de trois ans.
La présence des mêmes symptômes, sans trouble du langage et sans déficience intellectuelle peut amener à la désignation d’autisme de haut niveau (non encore présente dans les classifications).

Si les symptômes ont été repérés plus tard ou si seulement une partie des signes est présente chez l’enfant, on parlera d’autisme atypique ou d’autre trouble du développement.

Le syndrome d’Asperger désigne un trouble du spectre autistique sans déficience intellectuelle et sans trouble du langage, avec une apparition des premiers symptômes après l’âge de trois ans (contrairement à l’autisme de haut niveau).

A ces symptômes peuvent se rajouter des particularités sensorielles, c’est-à-dire des hyper ou hyposensibilités au bruit, à la lumière, à certaines textures, à la douleur… et des difficultés d’intégration sensorielle. Des troubles du comportement peuvent également être présents chez les personnes atteintes d’autisme.

Cliquez pour laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  haut