Actu

La folie du 2 roues : pourquoi ce moyen de locomotion revient à la mode ?

Mode de transport à part entière, le vélo à la cote ! Un moyen de locomotion intéressant pour bien des raisons, poussant même une ONG à soumettre aux candidats à la présidentielle l’idée de favoriser « l’usage massif » du vélo par le biais d’un « plan national de sensibilisation à l’usage du vélo » en France. Au-delà des préoccupations politiques, le vélo s’inscrit comme un moyen de locomotion qui revient à la mode. D’ailleurs le vélo électrique bénéficie d’une prime à l’achat de 20%. Zoom sur les principales raisons derrière la folie du deux roues.

Un sentiment de liberté

Circuler à vélo confère, à ceux qui ont adopté ce moyen de locomotion, un sentiment de liberté sans égal. A travers les vignes, dans la forêt ou sur les routes, le vélo se faufile partout, donnant aux cyclistes l’impression de n’avoir aucune limite et de ne dépendre de personne d’autre que d’eux-mêmes.

Un moyen de locomotion rapide en ville

Ceux qui ont troqué leur titre de transport ou leur véhicule pour un vélo réalisent bien vite que le voyage du domicile au bureau peut être nettement plus rapide aux heures de pointe. Un moyen de transport qui permet, en outre, d’envisager des routes alternatives, parfois plus agréables, pour arriver au même but.

Un excellent moyen de rester en forme

Une étude britannique a permis d’affirmer que si seulement un trajet sur 10 était réalisé à vélo, la Sécurité sociale économiserait 250 millions de livres sterling (soit environ 277 millions d’euros), en raison des bienfaits du deux roues sur la santé. Par ailleurs, les scientifiques s’accordent à dire qu’en plus des bienfaits au niveau physique, l’impact sur le moral est conséquent également.

Une façon d’économiser de l’argent

Pédaler à vélo ne coûte rien. L’entretien d’un deux roues est bon marché et garer un vélo est gratuit. Il est néanmoins important de penser à se doter d’un antivol de qualité, afin d’assurer une bonne protection à sa monture ! A ce titre, les solutions antivols sont multiples et adaptables à tous les types de vélos : VTC, VAE, VTT, vélo pliable, vélo hollandais, vélo électrique…

Avec 4% de cyclistes en France, nous sommes encore loin des Pays-Bas, où plus d’un tiers des habitants se déplacent sur leurs deux roues. Néanmoins, l’utilisation gagne du terrain, convainquant de plus en plus de personnes d’opter pour un moyen de locomotion à la fois simple et sophistiqué, capable d’évoluer et de s’adapter à tous, quel que soit leur âge ou leur condition physique.

Cliquez pour laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  haut