Conseils

Infographie Médicaments sur Internet : contrefaçons et bonnes pratiques

Engagée du 18 au 25 juin 2013, l’opération internationale Pangea VI avait pour but de lutter contre les réseaux de vente illicite de médicaments sur internet. Elle a associé 99 pays dont la France. Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 50% des médicaments vendus sur internet seraient ainsi des contrefaçons. C’est pourquoi euroClinix, pharmacie en ligne leader en Europe depuis 2004, a publié une infographie à ce sujet.

Par rapport à l’opération précédente, les saisies douanières ont pratiquement doublé, puisqu’elles sont passées de 427 000 à plus de 812 000 médicaments saisis.

De plus, 138 litres et 641 kg de produits pharmaceutiques de contrebande ont été également saisis et 114 sites illégaux de mise en ligne de médicaments ont été identifiés, dont 29 rattachés à la France qui ont fait ou font l’objet de procédures judiciaires.

La grande majorité des médicaments contrefaits provenaient d’Inde, de Singapour et de Thaïlande.

Il faut savoir que la prise de ces produits peut se révéler dangereuse pour le consommateur. En effet, leur action bénéfique est souvent nulle et non-avenue, mais surtout les effets secondaires et indésirables sont nombreux et ont des conséquences néfastes sur la santé.

Afin que les personnes achètent en toute sécurité sur Internet, elles doivent s’assurer que les pharmacies en ligne possèdent les services suivants :

– Officine physique enregistrée
– Médicaments identifiables avec numéro de série
– Service clients joignable par téléphone
– Formulaire médical obligatoire

Cliquez pour laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  haut