Chirurgie

Chute capillaire : et si vous faisiez une greffe de cheveux

Dans le cadre d’une chute capillaire très forte, la chirurgie peut être la solution à privilègier. Au préalable, demandez conseil à votre médecin généraliste. Certains traitements médicaux peuvent, néanmoins, donner des résultats satisfaisants. Il existe plusieurs types de greffe.

La greffe : Il s’agit de prélever des morceaux de peau contenant des cheveux sur la zone atteinte de calvitie. Cette opération se pratique sous anesthésie locale et ne dire que deux ou trois heures. Elle est sans douleur. Le bémol, son coût.

La technique des lambeaux : Il s’agit de découper et de coller une bande de cuir chevelu sur la partie chauve, sous anesthésie générale.

La réduction de tonsure : Elle se pratique sous anesthésie locale et vise à décoller puis à suturer deux morceaux de cuir chevelu l’un à l’autre.

Implant capillaire : Une prothèse réalisée d’après de vrais cheveux est collée sur le cuir chevelu. L’entretien quotidien nécessite du temps. Il y a aussi des risques de rejets.

Pour plus de renseignements et des détails sur les tarifs, consultez le site Chute-capillaire.info.

Cliquez pour laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  haut