Conseils

6 produits toxiques qu’on peut trouver dans les rayons de pharmacies

Heureusement, il existe des alternatives plus saines.

A l’origine, on se rendait à la pharmacie uniquement quand on avait besoin de médicaments. Bien qu’on puisse toujours y donner son ordonnance, aujourd’hui les pharmacies vendent aussi des produits cosmétiques, de bien-être et proposent des produits de parapharmacie – étonnamment, nombre de ces produits sont aux antipodes de la médecine. Beaucoup contiennent des composés chimiques qui peuvent nous rendre malade si nous y sommes exposés régulièrement. Voici un récapitulatif de quelques-uns des produits les plus toxiques qu’on trouve dans les rayons de pharmacie et que vous devriez probablement éviter – ou au moins en réduire la consommation – ainsi que des alternatives moins dangereuses.

1 – Les tampons et les produits d’hygiène féminine

1.jpg

On a trouvé un nombre inquiétant de produits chimiques dans les tampons, serviettes hygiéniques, lingettes, injections vaginales ainsi que dans d’autres produits d’hygiène féminine. Ces produits chimiques, qui incluent des pesticides, dioxines et des substances chimiques d’arômes inconnues peuvent causer des cancers, perturbations endocriniennes, réactions allergiques et des troubles de la reproduction. Cela suscite des craintes car le tissu vaginal est particulièrement poreux, ce qui signifie que les produits chimiques au contact de ce tissu peuvent se répandre facilement et efficacement dans tout le corps, c’est ce que déclare Women’s Voices for the Earth, une organisation environnementale américaine dans son rapport explicite « Chem Fatale » (les produits chimiques sont fatals).

L’alternative plus saine : Evitez les produits vendus comme des « nettoyants vaginaux ». Le vagin est conçu pour se nettoyer par lui-même, les douches vaginales et les lavements excessifs peuvent en fait provoquer des infections. Choisissez des tampons non-parfumés ainsi que des tampons et des serviettes hygiéniques en coton. Il existe également des serviettes hygiéniques réutilisables ainsi que des coupes menstruelles qui permettent de récupérer le flux menstruel plutôt de que l’absorber.

2 – Les mascaras

2.jpg

Le mercure est un puissant neurotoxique pouvant endommager les reins et potentiellement perturber le développement du fœtus si une femme enceinte en ingère. Il est parfois utilisé dans les mascaras comme conservateur et pour détruire les germes. Stacy Malkan, co-fondatrice du lobby Campaing for Safe Cosmetics (campagne pour des produits cosmétiques moins dangereux), déclare qu’il n’y pas de raison valable pour « autoriser une neurotoxine connue » car des alternatives plus sures existent. Malheureusement, il n’y a aucun moyen de savoir si votre mascara contient du mercure ou non, car les fabricants ne sont pas tenus de le lister sur les étiquettes de leurs produits.

L’alternative plus saine : Pour ne pas prendre de risques, chercher « mascara sans mercure » en ligne ou faites vos achats dans un magasin bio. Sinon, essayez cette recette pour fabriquer votre propre mascara (ici).

3 – Les désodorisants

3.jpg

Les phtalates permettent de disperser les parfums des désodorisants dans l’air, vous risquez donc des inhaler ou même de les absorber par votre peau. Une fois que ces produits chimiques pénètrent dans le flux sanguin, ils peuvent altérer les taux d’hormones ou causer des symptômes tels que des maux de tête, rhinites ou des démangeaisons oculaires. 5 types de phtalates sont connus pour favoriser les malformations congénitales ainsi que les troubles de la reproduction. L’exposition aux phtalates via les produits désodorisants ont également été associés à l’asthme.

L’alternative plus saine : Avant toute chose, débarrassez-vous de ce qui cause les mauvaises odeurs dans votre maison. Ensuite, ouvrez vos fenêtres pour aérer et permettre à l’air de circuler. Faites en sorte que le sol de votre salle de bain ainsi que vos toilettes soient toujours propres, ventilez afin d’éviter que la moisissure ne se développe, et ne laissez pas la nourriture périmée envahir votre cuisine ni dans une poubelle ouverte car l’odeur se répandra au fur et à mesure que les aliments se décomposent. Si vous voulez qu’il y ait une bonne odeur dans votre maison naturellement, faites bouillir des clous de girofle, des pelures d’orange ou des morceaux de pomme ou appréciez le doux parfum des fleurs, des roses ou du muguet par exemple.

4 – Les rouges à lèvres

4.jpg

Une analyse de la Food and Drug Administration (Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) a permis de trouver des quantités de plomb mesurables dans 400 nuances différentes de rouges à lèvres. La FDA estime que les quantités de plomb ne présentent pas un risque sanitaire, mais l’agence continue d’étudier la question. Cependant, the Campaign for Safe Cosmestics estime à l’inverse que toute exposition au plomb est dangereuse et devrait être évitée. Une exposition au plomb peut être responsable de troubles de l’apprentissage, du langage, du comportement, d’une réduction de la fertilité à la fois chez l’homme et la femme, des dérèglements hormonaux et menstruels ainsi que de retards de puberté chez les filles et du développement des testicules pour les garçons. «Le plomb se développe dans le corps petit à petit, et l’application plusieurs fois par jours et tous les jours d’un rouge à lèvre contenant du plomb peut conduire à des niveaux d’exposition considérables.

L’alternative plus saine : le plomb est naturellement présent dans les additifs minéraux qui donnent leur couleur aux rouges à lèvre, il est donc difficile de trouver un rouge à lèvre ou un gloss qui ne contient pas de traces de plomb. Cherchez des produits dont la couleur provient de fruits plutôt que de minéraux, hydratez vos lèvres avec un baume à lèvre qui ne contient pas de traces de pétrole. Enfin, essayez de limiter au maximum l’utilisation de rouges à lèvres.

5 – Les désinfectants pour les mains

5.jpg

Le triclosan est un « agent antimicrobien » utilisé pour lutter contre les germes, qu’on retrouve dans beaucoup de produits de soins personnels comme les désinfectants pour les mains, les savons pour le corps ou le dentifrice. Mais en plus de son impact négatif sur le système hormonal, beaucoup de spécialistes s’inquiètent du fait qu’une utilisation fréquente contribue au développement de bactéries résistantes aux antibiotiques, réduisant ainsi nos défenses immunitaires. Le triclosan peut également dérégler le courant des lacs et des rivières et faire des ravages sur les écosystèmes des poissons, grenouilles et sur l’ensemble de la faune aquatique. En outre, les ingrédients antibactériens ne tuent pas les virus, ce qui cause toutes les petites maladies que les gens développent telles que les rhumes, grippes et gastroentérites.

L’alternative plus saine : Privilégiez les produits sans triclosan ni agents antibactériens. Lavez-vous les mains correctement et régulièrement, ce n’est pas la qualité du savon qui empêche la prolifération des bactéries et des virus, c’est votre manière de vous laver les mains. Savonnez et frottez vos mains vigoureusement pendant 20 secondes, rincez bien et séchez-les avec une serviette propre. Désinfectez les surfaces de votre maison en utilisant une solution à base d’eau chaude, de vinaigre blanc et de borax. Vous pouvez trouver la recette ici.

6 – Les vernis à ongles

6.jpg

Un rapport de Women’s voice for the Earth a identifié les 3 principaux ingrédients préoccupants présents dans beaucoup de vernis à ongles : toluène, formaldéhyde et phtalate de dibutyle. Tous peuvent provoquer des problèmes de santé pouvant aller de maux de tête, vertiges et fatigues à des dermatites, cancers et éventuellement à des problèmes de développement si un bébé y est exposé in utero.

L’alternative plus saine : Certaines entreprises suppriment progressivement les ingrédients toxiques de leurs produits, lisez les étiquettes afin de trouver des alternatives ne contenant pas ces fameux trois ingrédients. Vous pouvez vous référer à cette liste de marques produisant des vernis non-toxiques. Sinon, soignez, limez et polissez vos ongles en utilisant une base incolore pouvant éviter le contact direct avec vos ongles, ajoutez-y ensuite un petit peu d’huile. Vous serez surprise de voir à quel point vos ongles vous paraitront plus brillants et sains.

Cliquez pour laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  haut