Annuaire santé Saluteo.info

L’alimentation et la santé de vos yeux

visage.jpg
Plusieurs moyens s’offrent à nous quand il est question de prendre soin de nos yeux comme par exemple notre alimentation qu’on peut très facilement contrôler. De plus en plus d’études scientifiques s’accordent à dire qu’une alimentation saine peut améliorer votre santé oculaire. Cet article est rédigé par un opticien diplômé de l’opticien en ligne Visionet.

Des nutriments spécifiques pour combattre la DMLA

Il a été démontré qu’une alimentation spécifique peut ralentir la progression de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), ou réduire votre risque de la développer. Grace à une alimentation riche en antioxydants, acides gras oméga 3 lutéine et zéaxanthine, vous consommez les nutriments qu’on pense les plus importants pour votre santé oculaire. Ils peuvent se trouver dans divers aliments notamment les fruits, la carotte, les poissons frais et les légumes verts à feuilles.

Les vitamines : efficaces contre le glaucome !

Selon plusieurs études, la vitamine A permet de protéger la cornée et de prévenir la cécité nocturne (difficulté excessive à voir lorsque la luminosité diminue). En effet, une carence en vitamine A peut provoquer bon nombre de maladies oculaires tel que le glaucome. Notons bien que la vitamine A peut être trouvée dans les fruits et légumes de couleur orange dont, l’orange, la carotte, la citrouille…

La vitamine C est célèbre pour ses bienfaits sur la santé visuelle car elle prévient la cataracte et le glaucome, protège la cornée et le cristallin de l’oxydation, sans oublier qu’elle retarde considérablement la survenue de la DMLA. On trouve la vitamine C dans les agrumes, le kiwi et les légumes frais tels que l’épinard, le brocoli, le poivron rouge, le persil…

Par ailleurs, les oméga-3 et les vitamines D et E permettent tout aussi bien de préserver la santé visuelle. On les trouve respectivement dans les poissons (thon, saumon, crustacés, sardine…), le foie et le jaune d’œuf, sans omettre les fruits secs à l’instar des noisettes, amandes…

Aliments à éviter…

Certains produits ne sont pas à consommer à outrance car ils sont nocifs à forte quantité absorbée. Les matières grasses que l’on trouve couramment dans beaucoup de produits alimentaires transformés ont été associées à un risque double de développer une dégénérescence maculaire humide, type le plus sévère de DMLA.

Nos recommandations en matière d’alimentation

Pour vous guider, nous avons élaboré une synthèse de 5 types d’aliments à manger sans se restreindre pour votre santé oculaire :

Le zinc, c’est trop bon

Les fruits de mer et particulièrement les huîtres contiennent davantage de zinc. Egalement, le bœuf se place juste après. Le lait, le fromage et le pain contiennent également du zinc.

Du vert, et surtout des légumes

Les légumes verts à feuilles contiennent de la lutéine et sont riches en antioxydants. Vous pouvez trouver par exemple le chou frisé des épinards ou du persil bien frais.

Un peu de poisson

Les poissons gras tels que le saumon, le thon ou le maquereau sont riches en oméga-3.

Mettez de la couleur dans votre assiette

Les caroténoïdes sont à l’origine des couleurs vives d’un certain nombre de fruits et de légumes. Pour obtenir une assiette d’aliments riches en caroténoïdes colorés, ajoutez du maïs, des kiwis, du potiron, des courgettes, du raisin rouge et du poivron vert et orange. Ces fruits et légumes sont également une excellente source en vitamines antioxydants qui jouent un rôle-clé dans la santé de vos yeux.

Des œufs à toutes les sauces

Les caroténoïdes sont également responsables de la couleur jaune orangée du jaune d’œuf. Le jaune d’œuf constitue ainsi une très bonne source de lutéine et zéaxanthine.

En plus, l’intégration de ces aliments dans votre régime alimentaire vous aidera non seulement à garder vos yeux en bonne santé mais sera également bénéfique pour votre santé en général !

Bien souvent la maladie isole. On ne vit plus au même rythme que les autres et même de ses proches. On a tendance à se mettre progressivement en retrait, à éviter les contacts directs. Bien sûr cette situation affecte le moral. Plus on s’isole, plus on s’isolera. Il est temps de réagir. Les technologies de l’information l’ont prouvé, on peut les mettre à profit pour rompre l’isolement. D’ailleurs le succès des réseaux sociaux n’est pas dû qu’aux seuls malades, loin s’en faut.

Se connecter pour se reconnecter

Ce n’est pas parce que l’on est malade que l’on doit se considérer comme différent. Ce n’est pas une fatalité. L’isolement concerne aussi ceux qui ne le sont pas. Les technologies de l’information permettent de renouer le lien social. Certes elles peuvent être mal utilisées mais comme pour la vie réelle cela reste le fait d’une minorité.

Alors si vous êtes malade prenez un abonnement internet. Ce n’est pas cher et cela permet à la fois de communiquer, apprendre et aussi créer. Même si vous n’y connaissez rien tentez le coup ça en vaut le détour pour peu que l’on y consacre un peu de temps.

Un site, c’est simple et intéressant

L’utilisation d’internet s’est tellement démocratisée que la création d’un site internet est devenue aussi simple que se faire enregistrer dans un annuaire. C’est en fait précisément de cela dont il s’agit.

Bien confortablement installé chez vous, vous créez une vitrine qui met en valeur vos opinions et vos passions. Y inclure vos photos et vos films est désormais un jeu d’enfant. Laissez les problèmes techniques aux spécialistes. Ils ne sont là que pour vous donner un accès facile à des milliards d’internautes. Il y a certainement un de vos goûts que vous souhaitez partager ou une idée qui plaira aux autres et sur laquelle vous débattrez.

Un blog c’est une auto-psychanalyse

Un blog est une version simplifiée d’un site internet. C’est réellement la projection sur internet de votre personnalité et des problématiques qui l’anime. Avec plus ou moins de régularité, cela dépend de l’humeur, vous y affichez des billets. Vous réagissez en direct avec l’actualité et vous communiquez avec les abonnés à votre blog. D’ailleurs les blogs les plus consultés peuvent rapporter de l’argent, grâce aux publicités, à ceux qui les animent.

L’aspect médical n’est pas à négliger. En vous exprimant sur une base régulière vous faites un travail psychologique positif. Dans le cas de maladies rares voir orphelines, les blogs tenus par des malades ont contribué à développer des traitements pour soigner leurs maux. C’est le résultat d’une volonté partagée de faire connaître ses préoccupations et les solutions que vous pensez avoir trouvées.

Le concept de la biomédecine

Avec un flux important de chercheurs, les domaines clés connaissent maintenant un essor non négligeable. Ces domaines peuvent toucher indirectement la population comme la technologie ou toucher littéralement chaque individu comme les sciences biomédicales. La médecine étant une branche essentielle pour l’évolution d’une espèce, la législation en vigueur se doit de suivre son évolution pour mieux réglementer son flux.

science-1029385.jpg

Le cadre juridique de la bioéthique

La loi n° 2011-814 relative à la bioéthique qui a modifié celle de 2004 a changé l’encadrement des techniques médicales ainsi que la science de la vie elle-même en utilisation des éléments du corps humain. Ces techniques englobent le don, le prélèvement de tissus ou d’organe et la greffe.

Cette loi dispose d’ailleurs que toute personne désirant faire un don d’organe après sa mort doit manifester cette volonté de son vivant. Par opposition, une personne peut s’inscrire dans le registre national de refus s’il s’oppose à tout prélèvement. Dans le cas où le médecin n’a pas connaissance de la volonté du défunt, le code de la santé publique appuie la loi de 2011 en stipulant que ce dernier peut consulter les proches. Par « proches », le législateur entend le conjoint, le partenaire ou toute autre personne faisant partie de l’entourage du défunt. À défaut de consentement ou d’opposition, la décision finale est adressée aux proches.

Principes majeurs de la biomédecine

La loi réformée de 2004 qui encadre le don, le prélèvement et la greffe d’organes énonce trois principes majeurs en termes de bioéthique. Ces trois facteurs principaux visent la protection des droits humains fondamentaux.

Le premier facteur est le consentement du présumé. Ce critère voit sa raison d’être dans la réduction, voire la condamnation du trafic illicite d’organe. En second lieu, cette loi stipule que chaque don effectué devra être à titre gratuit. Il s’avère qu’une rémunération ou les contreparties d’un don sont interdites.

Enfin, le dernier point est l’anonymat entre le donneur et le receveur. Ce point complète le critère de gratuité. Concernant l’anonymat, le nom du donneur ne peut en aucun cas être divulgué au receveur ni à sa famille. Cette dernière peut par contre, être informée des organes et des tissus prélevés ainsi que des résultats des greffes.

La rhinoplastie est une des opérations les plus pratiquées en chirurgie. Elle consiste à remodeler le nez dans un objectif de l’embellir mais peut être fonctionnelle dans le cas d’une obstruction nasal.

Pourquoi alors cette opération intéresse et séduit de plus en plus les français ? Avant de voir les causes découvrons qu’est-ce que la rhinoplastie ?

Rhinoplastie en France

L’opération du nez, c’est quoi ?

C’est une opération du nez qui consiste à modifier et corriger les défauts qu’elles soient congénitales ou suite à un traumatisme. Le nez est une structure complexe formée de deux petits os plats articulés entre eux.

Au début, le chirurgien examine votre nez, et vous montre des simulations de votre portrait de profil et de face en 3D. L’opération se déroule sous anesthésie générale.

« J’étais en forme le soir de l’opération, j’ai gardé des mèches dans le nez une journée et on m’a retiré le pansement une semaine plus tard, raconte Julie, 24 ans, opérée il y a sept mois. » (Source)

Avec plus de 15 000 opérations par an, elle représente à elle seule 5% de la chirurgie esthétique. La capitale Paris, reste en première position en terme de nombre d’opération, d’ailleurs plusieurs personnes chaque jour n’hésitent pas à taper « rhinoplastie paris » sur Google pour trouver un bon chirurgien.

Au niveau du prix, cela commence à partir de 3 500 € jusqu’à 6 000€ pour certaines opérations.

Les raisons pour passer à l’acte

Le plus souvent c’est pour des raisons esthétique, la personne ne se sent pas bien dans ce corps et commence ainsi à développer un complexe. C’est une véritable libération pour ceux qui passe à l’acte, un nez ça change complétement le visage que ça soit pour un homme ou une femme.

mutuelle-sante-entreprise.jpg

Depuis le 1er janvier 2016, les salariés d’une entreprise doivent souscrire à une mutuelle santé en plus de « l’assurance maladie ». On en est-on ?

La « réforme de 2016 »

Depuis début 2016, une modification de la loi sur la sécurisation de l’emploi oblige chaque employeur à proposer une « mutuelle collective » à ses salariés. Celles qui ne sont pas encore en règle vis-à-vis de cette loi s’exposent à des sanctions. Toutefois, cette garantie de couverture minimum n’est que facultative pour les employeurs particuliers. Si vous souhaitez davantage d’informations sur les obligations qui incombent à l’employeur, consultez la page officielle du site Service-Public à destination des professionnels.

En cas d’embauche après sa mise en place, elle a pour effet de résilier de droit la mutuelle individuelle précédente sans attendre la date d’anniversaire du contrat. Pour certains cependant, le coût de la mutuelle santé entreprise est souvent rédhibitoire. Le législateur prévoit néanmoins des cas de dispense :

  • Un salarié déjà employé dans l’entreprise avant la mise en place de la mutuelle santé obligatoire et qui est déjà couvert par une mutuelle individuelle, et ce, jusqu’à la date d’échéance de son contrat.
  • Un salarié couvert par un autre complémentaire obligatoire : par exemple celui du conjoint.
  • Le salarié en CDD (moins de 12 mois) et le saisonnier.
  • Le salarié qui a plusieurs employeurs : la justification d’une adhésion à un contrat collectif de l’un des employeurs suffit largement.
  • Le salarié apprenti ou travaillant à temps partiel : si la cotisation due par le salarié représente moins d’un mi-temps ou moins de 10 % de sa rémunération.
  • La couverture des ayants droit avec la mutuelle santé d’entreprise n’est pas obligatoire.

Quelles garanties ?

Les mutuelles d’entreprises sont généralement des packs avec plus ou moins de garanties en option. Mais à la base, la couverture santé minimale dont doit disposer tout salarié doit couvrir au moins plusieurs domaines :

  • l’intégralité des tickets modérateurs à la charge des salariés sur les consultations, tous les actes et prestations remboursables (médecine générale ou spécialiste),
  • les forfaits des séjours hospitaliers
  • les frais dentaires à hauteur de 125 % du tarif conventionnel
  • les frais optiques par période de 2 ans à hauteur de 100 euros pour une correction simple et à 150 euros pour une correction complexe.

Où trouver les meilleures mutuelles santé entreprises ?

Si vous êtes entrepreneur ou dirigeant d’entreprises, sachez que vous devrez financer au minimum 50 % du coût de cette mutuelle. Selon la loi ANI relative à la sécurité de l’emploi, chaque entreprise est libre de choisir son partenaire social (organisme assureur) pour ce type de prestation, en vertu de quoi, vous pouvez choisir votre mutuelle santé entreprise en la sélectionnant par exemple sur un site de mise en relation B2B comme Companeo.

Le régime Miami

Parmi les régimes à courte durée les plus connus, on a le régime Miami ou le South Beach. Il est applicable dans toutes les circonstances que ce soit pour perdre quelques kilos, pour affiner durablement la silhouette ou pour changer définitivement de taille. Il a pour principe de chasser les mauvaises graisses et les sucres. Cette diète est idéale pour les individus qui ne sont pas très adeptes des sucreries.

C’est quoi le régime Miami ?

C’est un docteur cardiologue d’origine américaine dénommé Agatston qui a élaboré ce régime. En examinant ses patients, le médecin a constaté que les sucres ne sont pas uniquement mauvais pour le cœur mais accentuent la prise de poids. A partir de cette analyse, il a décidé de créer sa propre méthode pour bien maigrir et plus. Cette diète est ensuite publiée dans un livre titré « The South Beach Diet » sorti en 2004.

Le régime a pour objectif de mettre en exergue toutes les graisses insaturées et polyinsaturées qui sont indispensables pour le bon fonctionnement du cœur. C’est également un bon moyen de déshabituer son organisme au sucre et d’avoir une bonne hygiène de vie. Il a aussi comme but de perturber le métabolisme de la mise en réserve des graisses pour puiser dans ces dernières les calories que le corps réclame.

Comme n’importe quel régime, la qualité de la nourriture est de mise plus que la quantité. Cette diète n’apporte en moyenne que 900 à 1 200 calories par jour. Néanmoins, la sensation de faim est allégée par l’apport en protéines qui calent des aliments.

Tout en gardant la masse musculaire du corps, on peut perdre du poids dans un bref délai avec le régime Miami. En quelque sorte, il s’agit d’un régime Atkins plus amélioré pour limiter les risques cardiovasculaires.

Les différentes phases du régime

La première phase consiste à perdre du poids rapidement. Pour ce faire, on doit optimiser la prise des protides à savoir les œufs, les fruits de mer comme les poissons, les légumes verts sauf le potiron, la betterave, la courge et la carotte. On doit bannir de son alimentation tous les féculents, les produits laitiers riches en matières grasses, l’alcool, les légumineuses, les pains mais surtout le sucre. On peut par contre remplacer besoins en graisse animale par l’huile d’olive, de soja ou de colza. Ce mode d’alimentation doit durer strictement deux semaines exactement, ni plus ni moins.

La seconde phase est la réintroduction de certains aliments. Après les 14 jours de la phase 1, on peut commencer à reprendre certaines nourritures comme les céréales avec leurs formes complètes. Toutefois, il ne faut pas en abuser. Il faut alors savoir doser une quantité raisonnable à chaque prise. Ainsi, on peut insérer des aliments contenant des glucides (à part la pomme de terre et le maïs) dans le menu à condition qu’ils aient un faible indice glycémique comme les fruits (sauf l’ananas, les fruits au sirop, la banane et les raisins secs) ou les produits à base de lait pauvres en matières grasses.

La dernière phase est la stabilisation du poids. Il s’agit de l’étape la moins stricte. Cette dernière étape permet de manger toutes les nourritures jusque là prohibées, mais uniquement de manière occasionnelle. Il s’agit évidemment d’une phase clé qui permettra d’éviter l’effet yoyo.

Avantages et inconvénients du régime Miami

En rayant le sucre et les mauvaises graisses de l’alimentation, la perte du poids va se faire en un rien de temps. On s’habitue aussi à l’absence de ces éléments. Puisque la diète préconise des aliments sains, on évite alors les carences. Il en est de même pour les sensations de faims.

Par ailleurs, il faut savoir se plier à la première phase qui est plutôt stricte. L’adaptation n’est donc pas forcément facile. On peut sentir de la frustration. Pour les deux autres étapes, on doit savoir bien maitriser ses envies quand il s’agit de réintégrer certains aliments prohibés dans l’alimentation. Ce qui n’est pas toujours évident et facile pour plusieurs personnes.

aide-personne-agee-alzheimer.jpg
Les personnes ayant pris un certain âge ont besoin de soutien et d’assistance à tout moment. Le risque de chute sans possibilité de se relever est réellement présent pour les séniors. C’est pourquoi la téléassistance senior a été mise au point. Elle constitue un avantage certain pour toutes les personnes d’âge mûres. Ils vont même bien au-delà du physique afin d’assurer une assistance à tous les niveaux pour les personnes âgées.

Généralités sur la téléassistance

La téléassistance sénior ou téléalarme pour personnes âgées a vu le jour en France dans les années 70. C’est un concept simple, mais efficace qui a été peaufiné afin d’assister les personnes fragilisées en cas de chute sans possibilité de se relever. Ce procédé a notamment pour mission de déclencher une alerte en cas de malaise. Cette alarme se déclenchera soit lors d’une chute, soit lors de l’appel du bénéficiaire à l’aide de l’outil de suivi. S’en suivra indubitablement une intervention de secours selon la gravité du cas.

Évidemment, le concept a évolué pour voir ses attraits bénéficier d’un aspect social en mettant le bénéficiaire en relation directe avec un individu de l’agence de téléassistance. Ce dernier pourra ainsi rassurer la personne quant aux problèmes sévissant sur le côté affectif. Il faut savoir que la plupart des gens âgés souffrent, pour la plupart du temps, de solitude ou de manque d’attention d’où l’importance de l’attrait social de la téléassistance.

Fonctionnement

L’accompagnement aux séniors est la base de conception de la téléassistance. Cette dernière fonctionne de manière simple. On lui attribue comme matériels des bracelets ou des pendentifs, mais la technologie actuelle lui a valu une forme moins encombrante. Quand l’alerte est déclenchée soit par une chute, soit par simple pression d’un bouton, elle est envoyée à un service d’assistance qui entrera directement en contact avec la personne. Si celle-ci se trouve dans l’incapacité de répondre à cet appel, le service en question enverra directement les secours pour intervenir. Cela permettra donc une assurance tous risques pour les personnes âgées que ce soit au niveau des malaises physiques ou les coups de blues. Bien évidemment, le service de téléassistance est actif 24/24 h et 7/7 J.

Les accidents musculaires sont le type même de lésions survenant par erreur d’entraînement : mauvaise préparation physique (condition physique insuffisante, mauvaise souplesse), manque d’échauffement, mauvaise technique. Ils surviennent le plus souvent lors d’une contraction contrariée du muscle ou lors de son allongement (préparation du shoot, shoot ou impulsion). Les contusions (”béquilles”) provoquent les mêmes lésions. Les accidents musculaires sont classés en 3 catégories :

• L’élongation, accident le plus bénin, qui correspond l’étirement de quelques fibres microscopiques sans déchirure vraie.
• La déchirure (ou “claquage”) est l’accident type avec une douleur importante et la sensation d’un claquement dans le muscle. Elle correspond à la rupture d’un certain nombre de fibres musculaires avec constitution d’un hématome dans le muscle.
• La rupture partielle ou complète qui correspond à la rupture visible d’une partie ou de tout le muscle (lorsque le muscle se contracte, on voit apparaître une boule à son niveau).

En fait, s’il est commode de classer ces accidents en 3 catégories, il faut savoir que tout peut se voir depuis la minime élongation jusqu’à la rupture complète et qu’il n’est pas toujours facile de faire “rentrer” un accident dans une catégorie précise. Lorsqu’un accident musculaire, même minime, survient, il est particulièrement important d’arrêter immédiatement toute activité physique, car les risques de voir s’aggraver les lésions sont très grandes. D’autre part, il ne faut jamais masser le muscle, cela pouvant retarder la guérison.

Nous avons plusieurs solutions pour réduire c’est accidents musculaires, dans un premier temps il existe des compléments alimentaires comme le bambou qui favorise le bon fonctionnement des articulations. Généralement il est conditionné sous forme de gélules à prendre le matin ou le soir pendant vos repas. Dans un deuxième temps, la douleur est forte ? La marque Ruedesplantes, un professionnel de la phytothérapie propose une crème anti-douleur naturelle à base d’argile verte mélangé avec des huiles essentielles. Cette crème est à mettre sur les zones douloureuses. Bien évidement si le problème persiste il est préférable d’aller voir un médecin rapidement.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les produits de la marque ruedesplantes, rendez-vous sur cette boutique avec ce lien : http://www.ruedesplantes.com/phytotherapie-confort-de-votre-corps-articulaire-xsl-244_364.html

Lors de la perte de poids, les compléments alimentaires ont souvent un rôle clé. Utilisés dans les bonnes conditions, ces produits peuvent s’avérer être décisifs comme le produit PhenQ qui aide efficacement au soutien lors de la perte de poids. Mais avant de l’adopter, il est de rigueur de connaître un tantinet de quoi il en retourne réellement.

phenq.jpg

Maigrir : les fondements et les pilules minceurs

Perdre du poids est tout un concept avec plusieurs théories qui sont pour la plupart fausses. Ce phénomène ne relève pas du domaine de la magie, mais plutôt de bases naturelles et sans équivoque qui sont la nutrition et les exercices physiques.

Il va sans dire que lorsqu’on prend du poids, c’est dû à une nutrition élevée et inversement quand on perd du poids. Cette nutrition est calculée en calorie sur la base quantitative et plus on ingurgitera de calories, plus la masse corporelle grandira. Le tout donc serait de contrôler la calorie en règlementant la nutrition cela à l’aide d’un bon programme nutrition et des compléments alimentaires comme les pilules minceur.

Concernant les exercices physiques, ils ont un rôle de règlementation par rapport aux calories. On ne brûle efficacement les calories qu’avec la pratique d’un sport au quotidien du type lifting. Ces habitudes permettront, entre autres de structurer le corps. La qualité du résultat dépendra de celle du programme.

Il est maintenant possible de trouver de bons programmes en ligne en parfaite adéquation avec la morphologie de tout un chacun ainsi que les disponibilités au niveau du temps. Aussi, en ligne, il est possible de calculer les calories qu’on emmagasine et qu’on dépense en une journée afin d’en faire la base de conception du programme lifting et nutritionnel.

Le PhenQ : ce qu’il est et son fonctionnement

Le PhenQ est un produit de BAUER Group DMCC. Le professionnalisme ainsi que le sérieux de cette société font l’unanimité dans le domaine. Aussi, le PhenQ est certifié conforme aux normes de fabrication Food and Drug Administration (FDA) aux États unis ainsi qu’aux normes du Good Manufactruring Practice (GMP) au Royaume uni.

Le PhenQ est avant tout des pilules minceur réunissant les conditions pour faire maigrir le corps rapidement et efficacement. Son usage agira pour éliminer les graisses, booster l’énergie et améliorer l’humeur de celui qui le consomme. Concernant son utilisation, le PhenQ est vendu sur le marché en forme de comprimés facilitant grandement son utilisation sans besoin de préparation spécifique. Apprendre plus d’informations sur la composition de ce produit minceur sur http://www.regimeinfos.com/phenq-avis.

Le PhenQ fait partie des produits naturels les plus efficaces dans le domaine. Sa fonction est de faire maigrir sans efforts. Cela s’explique par les multiples avantages qu’offre ce pseudo médicament sur l’organisme. Avant tout, le PhenQ brûlera les graisses en accélérant le métabolisme et la thermogénèse. Il empêchera en autres l’organisme de produire de la graisse. Ce produit agira notamment sur l’humeur en évitant le stress qui conduit à la boulimie. La perte du poids peut aussi être sujette à la fatigue, mais le PhenQ réglera ce problème en donnant un surplus d’énergie. Aussi, ce produit est un excellent coupe-faim.

Etre en bonne santé, le vrai luxe ?

Prendre soin de soi est-ce vraiment devenu un luxe dans notre société actuelle ? C’est la question que nous nous sommes posé en voyant les derniers chiffres publiés par Sofinco à ce sujet.
En moyenne, chaque année un français dépense près de 600€ de frais uniquement pour les soins de santé. Sans compter les dépenses liées aux produits de beauté.
Tout le monde n’est pas égal face à ces dépenses puisque les seniors ont une facture annuelle qui s’élève à plus de 1000€ et les jeunes de 18 à 24 ans s’en sortent pour 200€ environ par an.
De façon générale, de plus en plus de personnes renoncent aux soins essentiellement pour des problèmes de budget. Nous allons vous donner quelques astuces pour réaliser de précieuses économies tout au long de l’année.

Achetez vos lentilles de contact sur internet

Vous avez bien lu, acheter vos lentilles en ligne pourrait vous coûter moins cher que de les acheter chez un opticien.
Les raisons sont relativement simples à comprendre :

  • Vous avez la possibilité de comparer les prix en ligne.
  • Vous pouvez également trouver un bon de réduction pour de nombreuses enseignes grâce à des sites comme Radins, NosPromos, IGraal.
  • Les boutiques en ligne ont des frais de structure moins élevés et peuvent pratiquer une politique de prix plus agressive.

Le conseil des achats en ligne est valable également pour l’ensemble des produits de beauté, toutes les grandes enseignes disposent d’un e-commerce.

Soignez-vous avec des remèdes de grand-mère

Pourquoi consommons-nous autant de médicaments ? De nombreuses solutions existent pour se soigner ou même prévenir les maladies de façon totalement naturelle.
Prenons l’exemple du régime paléolithique, il vous permet de maîtriser parfaitement votre poids et de prévenir un grand nombre de maladies cardiovasculaires, dans certains cas les troubles du sommeil et de nombreuses affres dont le corps humain peut souffrir.
En plus d’une alimentation saine et équilibrée vous avez la possibilité de préparer des tisanes “maison” avec des ingrédients que vous trouverez assez facilement dans la nature ou dans des magasin de proximité.

Pratiquez une activité physique

Enfin, pratiquez un sport de façon régulière.
La course à pied ou la marche active peuvent vous permettre d’éliminer très rapidement des kilos superflus, de gagner en endurance, renforcer votre coeur et vous faire prendre l’air. Chaque sport a ses bienfaits, renseignez-vous avant pour faire le meilleur choix possible.

A la question “Est-ce que se soigner est un luxe ?” nous pouvons vous répondre “Non” si vous prenez soin de vous tout au long de votre vie. Ayez une hygiène de vie saine et vos frais de santé ne devraient pas s’envoler.

Heureusement, il existe des alternatives plus saines.

A l’origine, on se rendait à la pharmacie uniquement quand on avait besoin de médicaments. Bien qu’on puisse toujours y donner son ordonnance, aujourd’hui les pharmacies vendent aussi des produits cosmétiques, de bien-être et proposent des produits de parapharmacie – étonnamment, nombre de ces produits sont aux antipodes de la médecine. Beaucoup contiennent des composés chimiques qui peuvent nous rendre malade si nous y sommes exposés régulièrement. Voici un récapitulatif de quelques-uns des produits les plus toxiques qu’on trouve dans les rayons de pharmacie et que vous devriez probablement éviter – ou au moins en réduire la consommation – ainsi que des alternatives moins dangereuses.

1 – Les tampons et les produits d’hygiène féminine

1.jpg

On a trouvé un nombre inquiétant de produits chimiques dans les tampons, serviettes hygiéniques, lingettes, injections vaginales ainsi que dans d’autres produits d’hygiène féminine. Ces produits chimiques, qui incluent des pesticides, dioxines et des substances chimiques d’arômes inconnues peuvent causer des cancers, perturbations endocriniennes, réactions allergiques et des troubles de la reproduction. Cela suscite des craintes car le tissu vaginal est particulièrement poreux, ce qui signifie que les produits chimiques au contact de ce tissu peuvent se répandre facilement et efficacement dans tout le corps, c’est ce que déclare Women’s Voices for the Earth, une organisation environnementale américaine dans son rapport explicite « Chem Fatale » (les produits chimiques sont fatals).

L’alternative plus saine : Evitez les produits vendus comme des « nettoyants vaginaux ». Le vagin est conçu pour se nettoyer par lui-même, les douches vaginales et les lavements excessifs peuvent en fait provoquer des infections. Choisissez des tampons non-parfumés ainsi que des tampons et des serviettes hygiéniques en coton. Il existe également des serviettes hygiéniques réutilisables ainsi que des coupes menstruelles qui permettent de récupérer le flux menstruel plutôt de que l’absorber.

2 – Les mascaras

2.jpg

Le mercure est un puissant neurotoxique pouvant endommager les reins et potentiellement perturber le développement du fœtus si une femme enceinte en ingère. Il est parfois utilisé dans les mascaras comme conservateur et pour détruire les germes. Stacy Malkan, co-fondatrice du lobby Campaing for Safe Cosmetics (campagne pour des produits cosmétiques moins dangereux), déclare qu’il n’y pas de raison valable pour « autoriser une neurotoxine connue » car des alternatives plus sures existent. Malheureusement, il n’y a aucun moyen de savoir si votre mascara contient du mercure ou non, car les fabricants ne sont pas tenus de le lister sur les étiquettes de leurs produits.

L’alternative plus saine : Pour ne pas prendre de risques, chercher « mascara sans mercure » en ligne ou faites vos achats dans un magasin bio. Sinon, essayez cette recette pour fabriquer votre propre mascara (ici).

3 – Les désodorisants

3.jpg

Les phtalates permettent de disperser les parfums des désodorisants dans l’air, vous risquez donc des inhaler ou même de les absorber par votre peau. Une fois que ces produits chimiques pénètrent dans le flux sanguin, ils peuvent altérer les taux d’hormones ou causer des symptômes tels que des maux de tête, rhinites ou des démangeaisons oculaires. 5 types de phtalates sont connus pour favoriser les malformations congénitales ainsi que les troubles de la reproduction. L’exposition aux phtalates via les produits désodorisants ont également été associés à l’asthme.

L’alternative plus saine : Avant toute chose, débarrassez-vous de ce qui cause les mauvaises odeurs dans votre maison. Ensuite, ouvrez vos fenêtres pour aérer et permettre à l’air de circuler. Faites en sorte que le sol de votre salle de bain ainsi que vos toilettes soient toujours propres, ventilez afin d’éviter que la moisissure ne se développe, et ne laissez pas la nourriture périmée envahir votre cuisine ni dans une poubelle ouverte car l’odeur se répandra au fur et à mesure que les aliments se décomposent. Si vous voulez qu’il y ait une bonne odeur dans votre maison naturellement, faites bouillir des clous de girofle, des pelures d’orange ou des morceaux de pomme ou appréciez le doux parfum des fleurs, des roses ou du muguet par exemple.

4 – Les rouges à lèvres

4.jpg

Une analyse de la Food and Drug Administration (Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) a permis de trouver des quantités de plomb mesurables dans 400 nuances différentes de rouges à lèvres. La FDA estime que les quantités de plomb ne présentent pas un risque sanitaire, mais l’agence continue d’étudier la question. Cependant, the Campaign for Safe Cosmestics estime à l’inverse que toute exposition au plomb est dangereuse et devrait être évitée. Une exposition au plomb peut être responsable de troubles de l’apprentissage, du langage, du comportement, d’une réduction de la fertilité à la fois chez l’homme et la femme, des dérèglements hormonaux et menstruels ainsi que de retards de puberté chez les filles et du développement des testicules pour les garçons. «Le plomb se développe dans le corps petit à petit, et l’application plusieurs fois par jours et tous les jours d’un rouge à lèvre contenant du plomb peut conduire à des niveaux d’exposition considérables.

L’alternative plus saine : le plomb est naturellement présent dans les additifs minéraux qui donnent leur couleur aux rouges à lèvre, il est donc difficile de trouver un rouge à lèvre ou un gloss qui ne contient pas de traces de plomb. Cherchez des produits dont la couleur provient de fruits plutôt que de minéraux, hydratez vos lèvres avec un baume à lèvre qui ne contient pas de traces de pétrole. Enfin, essayez de limiter au maximum l’utilisation de rouges à lèvres.

5 – Les désinfectants pour les mains

5.jpg

Le triclosan est un « agent antimicrobien » utilisé pour lutter contre les germes, qu’on retrouve dans beaucoup de produits de soins personnels comme les désinfectants pour les mains, les savons pour le corps ou le dentifrice. Mais en plus de son impact négatif sur le système hormonal, beaucoup de spécialistes s’inquiètent du fait qu’une utilisation fréquente contribue au développement de bactéries résistantes aux antibiotiques, réduisant ainsi nos défenses immunitaires. Le triclosan peut également dérégler le courant des lacs et des rivières et faire des ravages sur les écosystèmes des poissons, grenouilles et sur l’ensemble de la faune aquatique. En outre, les ingrédients antibactériens ne tuent pas les virus, ce qui cause toutes les petites maladies que les gens développent telles que les rhumes, grippes et gastroentérites.

L’alternative plus saine : Privilégiez les produits sans triclosan ni agents antibactériens. Lavez-vous les mains correctement et régulièrement, ce n’est pas la qualité du savon qui empêche la prolifération des bactéries et des virus, c’est votre manière de vous laver les mains. Savonnez et frottez vos mains vigoureusement pendant 20 secondes, rincez bien et séchez-les avec une serviette propre. Désinfectez les surfaces de votre maison en utilisant une solution à base d’eau chaude, de vinaigre blanc et de borax. Vous pouvez trouver la recette ici.

6 – Les vernis à ongles

6.jpg

Un rapport de Women’s voice for the Earth a identifié les 3 principaux ingrédients préoccupants présents dans beaucoup de vernis à ongles : toluène, formaldéhyde et phtalate de dibutyle. Tous peuvent provoquer des problèmes de santé pouvant aller de maux de tête, vertiges et fatigues à des dermatites, cancers et éventuellement à des problèmes de développement si un bébé y est exposé in utero.

L’alternative plus saine : Certaines entreprises suppriment progressivement les ingrédients toxiques de leurs produits, lisez les étiquettes afin de trouver des alternatives ne contenant pas ces fameux trois ingrédients. Vous pouvez vous référer à cette liste de marques produisant des vernis non-toxiques. Sinon, soignez, limez et polissez vos ongles en utilisant une base incolore pouvant éviter le contact direct avec vos ongles, ajoutez-y ensuite un petit peu d’huile. Vous serez surprise de voir à quel point vos ongles vous paraitront plus brillants et sains.

Le massage bien être, késako ?

Depuis la nuit des temps, le massage a été utilisé pour guérir et soulager aussi bien les maux physiques que psychiques. La science a d’ailleurs confirmé ses multiples bienfaits. De nos jours, le massage bien être a le vent en poupe. Il permet de pallier aux affres de la vie moderne et de prendre du temps pour soi.

La différence entre le massage bien être et le massage thérapeutique

Comme son nom l’indique, un massage thérapeutique est prescrit pour répondre à un problème d’ordre physique et/ou psychique. Il doit normalement être effectué par un kinésithérapeute suite à une prescription médicale.

Le massage bien être s’apparente plus au modelage, il fait appel à diverses techniques dont certaines remontent à plusieurs millénaires. Il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme de kinésithérapie pour pratiquer.

Les professions paramédicales comme les chiropracteurs, mais aussi certaines esthéticiennes ont les compétences suffisantes pour faire des massages de bien être satisfaisants.

Cependant pour un massage bien être il vaut mieux privilégier un professionnel qui aura suivi une formation dans une école de massage reconnue.

Un massage thérapeutique a également des vertus relaxantes. L’avantage est que n’importe quel massage fait chez un kinésithérapeute, chez lequel votre docteur vous a envoyé, peut bénéficier d’un remboursement dans le cadre de l’assurance santé.

Les bienfaits du massage bien être sur le corps et l’organisme

Le massage bien-être a avant tout pour mission de rééquilibrer les énergies afin de se sentir mieux dans sa peau. Il permet aux muscles de se décontracter et de venir à bout des crispations engendrées par le stress quotidien.

Bien souvent les douleurs dorsales ainsi que celles des articulations sont le résultat d’une tension accumulée au fil des jours. Un massage bien-être est la façon la plus naturelle de s’en débarrasser.

Quelle que soit la méthode utilisée, la circulation sanguine est activée, ce qui a un impact bénéfique sur l’ensemble de l’organisme. Cela entraîne une meilleure élimination des toxines. La personne retrouve de la vitalité et ses défenses immunitaires sont stimulées.

Le massage bien-être est aussi un soin de beauté à part entière qui aide à lutter contre la cellulite et le relâchement de la peau. La plupart des masseurs qui prodiguent des massages de bien-être utilisent diverses méthodes. En fonction des particularités de chaque personnalité, ils doivent être capables d’adapter leurs services aux besoins spécifiques de chacun.

Le massage bien-être contribue indéniablement à adopter une meilleure hygiène de vie et à retrouver un équilibre salutaire entre le corps et l’esprit. İl libère aussi de l’anxiété en permettant de se recentrer sur soi.

L’origine des besoins alimentaires

L’organisme peut réaliser lui-même la synthèse de certains des constituants qui lui sont nécessaires. Dans d’autres cas, les possibilités de synthèse sont insuffisantes ou même nulles.

L’alimentation devra apporter (outre les matériaux nécessaires aux synthèses) les molécules que l’organisme n’a pas la possibilité de fabriquer lui-même. C’est dire que les besoins alimentaires sont directement complémentaires des possibilités de synthèse et seront variables avec chaque espèce.

Une comparaison entre une levure et un animal supérieur illustrera cette notion. Les levures savent élaborer leurs acides aminés, leurs acides gras, leurs sucres et leurs vitamines à partir de formes carbonées et azotées extrêmement rudimentaires.
Par conséquent, un milieu nutritif composé d’azote minéral, d’une source carbonée simple et de quelques éléments minéraux permettra le développement satisfaisant d’une levure. A l’opposé, l’homme est l’espèce supérieure dont les possibilités de synthèse sont les plus réduites et, en conséquence, dont les besoins alimentaires sont les plus complexes.
Il ne sait fabriquer par lui-même aucune des vitamines dont il a besoin ; il ne peut convertir l’azote minéral en acides aminés. Il n’est pas davantage capable de réaliser la synthèse de l’ensemble des acides gras et des acides aminés qui lui sont nécessaires. Son alimentation devra donc être particulièrement diverse, fournissant des vitamines, des acides gras, de nombreux acides aminés, etc.

Le corps humain est semblable à une machine, il a besoin d’un apport énergétique réalisé par la transformation des aliments ingérés et leurs synthèses en diverses molécules.
Cette énergie constitue le carburant permettant aux êtres vivants de se déplacer, travailler, augmenter sa masse musculaire durant la phase de croissance.
C’est pourquoi l’alimentation joue un facteur primordial dans la vie animale, et ce besoin métabolique de synthèse des aliments constitue le facteur principal de l’origine des besoins alimentaires.

Ne pas pouvoir se déplacer limite fortement la liberté des personnes handicapées. Heureusement, des équipements comme les fauteuils roulants sont aujourd’hui disponibles pour améliorer leur autonomie. Pour offrir plus de confort et une meilleure autonomie aux personnes à mobilité réduite, les fabricants ont amélioré les fauteuils roulants manuels pour les transformer en fauteuils roulants électriques.

Comment motoriser son fauteuil roulant manuel ?

Certes, les boutiques sont nombreuses à proposer des fauteuils roulants électriques. Mais si vous disposez déjà d’un fauteuil roulant manuel, vous n’avez surement pas envie de débourser une forte somme pour acquérir un fauteuil roulant électrique. Sachez cependant que pour profiter des avantages d’un fauteuil roulant électrique, il vous suffit de motoriser votre fauteuil roulant manuel. Moins onéreux que l’achat d’un fauteuil roulant électrique, la motorisation de fauteuil roulant est une solution des plus pratiques et des plus économes. Puisque des fabricants comme Acekare peuvent motoriser votre fauteuil roulant sans difficulté, pourquoi en effet ne pas essayer cette alternative. Dans le cas de Acekare par exemple, son équipe vous propose une solution pratique et efficace : le Yomper. Ce système de motorisation amovible est très simple à utiliser puisqu’il se clipse très facilement sous le fauteuil roulant manuel. En utilisant le Yomper, l’utilisateur peut profiter des balades et des sorties entre amies ou en famille en toute tranquillité. D’une grande discrétion, le Yomper est très performant puisqu’il a une autonomie de 18 km.

Les avantages du fauteuil roulant électrique

Fonctionnant à l’aide d’un moteur et d’une batterie, le fauteuil roulant électrique permet aux personnes à mobilité réduite de se déplacer sans l’aide de personne. Avec ce type d’équipement, l’utilisateur n’a plus besoin de dépenser son énergie pour propulser son fauteuil roulant manuellement. Les enfants en situation de handicap , les personnes âgées et les personnes atteintes d’un handicap sévère peuvent alors l’utiliser facilement. Les batteries des fauteuils roulants électriques ayant une grande autonomie, les utilisateurs peuvent utiliser leur équipement pendant la journée et les recharger durant la nuit. Aller à l’école, partir au bureau et faire les activités simples du quotidien comme faire les courses deviennent plus simples.

Pour devenir infirmier, vous avez la possibilité d’orienter votre choix de formation en fonction du diplôme que vous visez ou du type de scolarité que vous souhaitez avoir. Cette deuxième option est plus évidente, car elle permet de mettre en exergue 3 types de scolarité bien établis et agréés en France : les formations professionnelles, les filières dites classiques et la classe préparatoire.

Infirmier

Un cursus unique

Si vous souhaitez devenir infirmier avec un diplôme d’État, il vous faut passer le concours et la formation adéquate. Il s’agit des filières paramédicales classiques qui se déroulent en 3 ans. Environ 336 Instituts de Formation en Soins Infirmiers sont recensés en France. Vous pouvez vous présenter au concours après une prépa en alternance, à distance ou en continu, mais ce n’est pas obligatoire. En effet, le concours d’entrée est accessible juste après un bac ST2S ou S. Vous pouvez découvrir les listes des Prépa possibles pour préparer le concours sur le site de Diplomeo.

Une fois accepté, il est possible de demander un statut d’apprenti pour jouir d’une immersion immédiate dans le monde du travail. Pour cela, il vous faut avoir 26 ans révolus au moment de la signature du contrat d’apprentissage et être inscrit dans une IFSI agréée. Vous pourrez ainsi bénéficier d’une rémunération progressive et d’un emploi avec une annualisation du temps de travail.

Les nouvelles réformes effectuées au niveau des IFSI indiquent un quota d’heures obligatoires devant être réalisées par les étudiants. Ils alternent les semaines de cours et les semaines de stages obligatoires à raison de 35 heures par semaine. Les détails de la nouvelle répartition des crédits européens sont à découvrir sur le site.

L’intérêt d’opter pour cette branche est qu’il est possible de poursuivre ses études en choisissant des spécialisations pour devenir infirmier anesthésiste, infirmier de bloc opératoire ou encore infirmier puériculteur. La durée varie de 12 à 24 mois selon la spécialisation.

La grande nouveauté : des études en master

Il est maintenant possible pour un infirmier d’obtenir un diplôme universitaire dans le schéma habituel LMD en 3 ou 5 ans d’études. C’est une voie encore méconnue puisqu’il n’existe que 2 masters universitaires en France. Le master en « sciences cliniques infirmières » à Paris et à Marseille avec 3 spécialisations possibles :

  • Infirmière de pratiques avancées en cancérologie en science infirmière
  • Infirmière de pratiques avancées en gérontologie
  • Infirmière coordonnatrice de parcours complexes de soins.

Le Master de l’Université de Saint-Quentin en Yvelines qui lui propose 3 autres spécialisations :

  • soins palliatifs et douleur
  • psychiatrie
  • maladies chroniques et dépendance

D’autres métiers comme infirmier anesthésiste ou infirmier de bloc opératoire se prépareront via un master dans les années à venir.

On dit que les légumes sont bons pour la santé, et qu’il faut en manger 5 par jour, de même pour les fruits. Mais pour ajouter cette astuce, on peut aussi ajouter un légume par semaine pour soigner la peau. La peau a besoin de se régénérer, de se nourrir, d’être purifiée et vitalisée, et justement, les légumes contiennent tous les éléments qu’il faut pour tous ces besoins. On peut retrouver toute une sélection de légumes qui peuvent vous permettre de bien assurer le bien-être de votre peau au quotidien.

Des masques fait maison et à base de légumes

Grâce à la grande variété de légumes sur le marché, on peut facilement retrouver son bonheur. Néanmoins, il est toujours utile de connaitre les plus essentiels et leurs actions pour la peau.

- La carotte fait partie de ces légumes bienfaiteurs. Son jus est très pratique pour lutter contre la peau grasse. Appliquez son jus sur le visage et puis, laissez agir pendant 15 minutes. Une fois ce délai passé, rincez ensuite avec de l’eau minérale.

Outre que ses actions contre la peau grasse, la carotte est aussi efficace pour l’hydratation de la peau et pour traiter les rides. Pour cela, il faut cuire les carottes et en faire une purée, ensuite, mélangez-les avec de l’huile d’amande ou du miel. Vous pourrez appliquer ensuite le masque pendant 20 minutes, et puis, rincez votre visage avec de l’eau minérale.

- Le concombre est aussi connu pour le traitement de la peau. Ce légume est très efficace pour tonifier la peau. Découpez-le en rondelles et appliquez ces derniers une vingtaine de minutes environ. Le jus de concombre peut aussi avoir les mêmes effets. Une fois le délai passé, rincez votre visage avec de l’eau minérale.

- L’aubergine est également un légume pratique pour nourrir la peau. En purée, et en ajoutant une cuillerée à café d’huile d’argan, appliquez le masque obtenu sur votre visage, et laissez agir pendant 20 minutes. Une fois terminé, rincez votre visage avec de l’eau minérale, et pour finir, mettez-y un peu d’huile d’argan.

- Le chou est aussi une solution utile si vous avez la peau flasque. Concoctez un jus de chou que vous allez étaler sur le visage et que vous laisserez agir pendant 15 minutes. Une fois terminée, rincez votre visage avec de l’eau minérale.

Demander l’avis d’un spécialiste pour plus d’assurance

D’autres légumes sont également exploitables pour assurer le bien-être de votre peau. En maitrisant la majeure partie de ces astuces, vous serez capable de jouer le rôle d’une esthéticienne amateur ou d’un quelconque poste médical, avec ces masques fait maison.

Néanmoins, parce qu’il s’agit de votre santé, restez toutefois vigilant avec toutes les méthodes naturelles qui vous intéresse. N’oubliez jamais de demander l’avis d’un spécialiste avant de vous lancer, surtout si certaines formules peuvent présenter des effets secondaires.

Le panais est un légume très utilisé en France et dans les autres pays avant l’apparition de la pomme de terre. Un légume ancien, très résistant, le panais fait depuis quelques années un retour dans les assiettes grâce à sa saveur très prononcée. Un légume qui appartient à la famille des Apiacées, le panais est une bisannuelle originaire d’Europe et d’Asie ; auparavant, on trouve des panais qui poussent à l’état sauvage en France. À part le semis, la floraison du panais est très intéressante en terme de biodiversité, tout simplement parce qu’il attire de nombreux insectes utiles.

Les exigences du panais

Généralement, le semis de panais s’effectue entre le mois de février au mois de juin. S’il y a encore des risques de gelées, commencez le semis sous abri. Quand tout risque de gel est écarté, vous pouvez semer directement en place. Il est très important de bien travailler le sol avant l’installation de la culture, car avec un sol mal préparé, vous risquerez d’avoir du panais fourchu. Le temps de levée de ce légume est d’environ 12 à 15 jours. En principe, si vous effectuez le semis en terre, assurez-vous que la terre soit très légère et couverte. Vous pouvez également ajouter quelques quantités de sable pour avoir un sol bien aéré. Vous devez également ameublir le sol sur 20cm et en apporter du fumier ou du compost quelques jours avant le semis en terre. Pour la culture proprement dite, vous devez creuser des petites tranchées d’un cm de profondeur, et espacer chaque tranchée de 30 cm ; ainsi, les racines du panais puissent se développer dans tous les sens. Lorsque le panais est bien levé, vous devez les éclaircir à 25cm. Le magasin en ligne, graine baumaux met à votre disposition des grains ou des plants bien préparés, vous assurer une meilleure récolte.

Entretien et récolte du panais

Une fois implanté dans le sol, le panais ne réclame aucun entretien, donc, rassurez-vous que vous avez apporté au sol tous les éléments nécessaires au bon développement du panais. Comme toute autre culture, quelques gestes comme le désherbage sont indispensables. Concernant l’arrosage, le panais en a besoin en cas de fortes chaleurs estivales ou sécheresses prolongées. Pendant l’opération, assurez-vous de ne pas mouiller le feuillage. Afin de garantir une meilleure récolte, n’hésitez pas à apporter un engrais spécial potager, notamment pendant le printemps. Concernant la récolte, elle s’effectue entre 4 et 6 mois après le semis.

L’allaitement maternel a été depuis toujours une pratique très répandue, et cela dans le monde entier. Selon les médecins et les différents personnels de la santé, le lait maternel et l’aliment idéal pour le bébé, dès sa naissance. L’allaitement maternel exclusif est même conseillé jusqu’au sixième mois du nourrisson afin de le protéger des maladies infantiles et afin de lui assurer une bonne nutrition. Malheureusement, le fait d’allaiter n’est pas toujours évident pour toutes les femmes. Certaines ont même des problèmes de montée de lait, et cherchent désespérément un moyen efficace pour nourrir leur bébé de leurs propres seins. Le tire-lait est un appareil qui aide les mamans à recueillir le lait de leurs seins afin qu’elles puissent le donner à leur bébé plus tard dans la journée.

Le tire-lait : un accessoire indispensable pour les femmes actives

Aujourd’hui, avec le rythme qu’impose la société moderne, même les femmes suivent un emploi du temps infernal. Plus moyen de s’arrêter ni de prendre une pause, on vit une véritable course contre la montre. Les jeunes mamans souffrent beaucoup de ce mode de vie, car ayant mis au monde récemment un bébé, elles auraient aimé avoir un peu de temps pour elles pour profiter de lui, le mettre aux seins et de lui donner de leur lait. Afin de permettre à ces mamans actives de nourrir leur bébé avec leur propre lait, le tire-lait a été inventé pour les aider une quantité considérable, mais surtout conservable de lait maternel. Ainsi, le bébé pourra jouir du lait de sa maman durant le temps qu’elle passera au bureau, ou du moins jusqu’à ce que le lait ne soit plus bon.

Utiliser un tire-lait, c’est allaiter autrement.

Le but du tire-lait est tout simplement de permettre à la maman d’allaiter son enfant avec du lait maternel, quelle que soient les circonstances. En effet, pour une maman qui allaite son enfant au sein, cela pourrait ne pas sembler très agréable que de se faire tirer le lait par un appareil et de le conserver ensuite pour le donner à son enfant plus tard. Mais il est certain que le déplacement avec le bébé ne pourra pas toujours être possible en tout temps, et que pour une raison ou pour une autre, maman devra trouver une solution pour allaiter son bébé. Alors au lieu de migrer carrément vers l’allaitement mixte et de choisir le lait en poudre en option, veillez à vous munir les Accessoires tire-lait qui vous permettraient de continuer à donner votre sein à votre bébé.

5 astuces pour se sentir bien chez soi

Se sentir bien chez soi est essentiel pour son bien être intérieur, et est nécessaire pour se détendre après une journée d’école, de travail ou de stress. Pour cela, nous vous livrons quelques astuces qui vous permettrons de vous sentir bien chez vous à l’aide de méthode thérapeutique et de matériels.

Harmoniser les couleurs

L’harmonisation des couleurs est essentiel dans un appartement puisqu’ils transmettent une énergie bien particulière et de créer une ambiance chaleureuse dans votre foyer. Essayez de jouer avec les couleurs pour harmoniser votre logement notamment avec des astuces de Feng Shui qui vous permettra de comprendre l’utilisation des couleurs et leur apport au bien-être.

Prendre un bain

Bien qu’il soit préférable de prendre une douche pour se laver, vous pouvez vous autoriser un bain de temps en temps pour vous permettre de vous relaxer. Attention cependant à la température, un bain doit être aux alentours de 38°C pour profiter au maximum de ce moment privilégié, qui éliminera les toxines de votre organisme. Ajoutez à ça un minimum d’huile essentiel et d’ambiance cocooning avec bougie et musique douce pour profiter pleinement de ce moment.

La luminosité

Un logement sombre est un logement néfaste pour votre bien être. Préférez la lumière, naturelle ou non, qui vous permettra de profiter de votre maison, de booster votre énergie et de stimuler votre corps.

L’ambiance cocooning

Les encens et bougies sont des accessoires idéaux pour rendre votre foyer agréable à vivre. La luminosité tamisée des bougies couplées aux parfums de ces poudres aromatiques vous apaiseront et vous relaxeront pour un moment de pure détente.

Se sentir en sécurité

Même si l’on n’y pense pas immédiatement, la sécurité est un facteur important de bien être, et il est important de savoir que rien ne peut vous arriver chez vous grâce à un bon système de sécurité. Pour cela, investissez dans dans des alarmes et autres accessoires et profitez de votre foyer.

Ces astuces vous permettrons de pouvoir vous détendre et vous relaxer à moindre coût, avec des moyens simples qu’il est facile de mettre en œuvre.

Les bienfaits de la natation

Les bienfaits de la natation

La natation est l’un des sports les plus bénéfiques pour le corps humain et se pratique presque sans restriction. Elle convient à tous, même à ceux qui ont mal au genou ou aux autres articulations, par exemple. Elle peut éviter bien des visites chez le chiro. Sur la rive-sud ou à Montréal, bien des piscines publiques offrent la possibilité d’aller faire des longueurs gratuitement.

Travailler les muscles et les articulations sans douleur

L’un des principaux bienfaits de la natation est qu’elle n’a aucun impact sur les articulations ainsi que sur le dos, en raison de l’absence de choc avec le sol. Elle est bénéfique dans le traitement de l’arthrite et l’arthrose, puisqu’elle préserve la santé des os, particulièrement chez les femmes en ménopause et en préménopause.

C’est bien connu, l’eau apporte un effet d’apesanteur bénéfique pour travailler les muscles du corps tout en douceur. Il est plus facile de réaliser certains mouvements dans l’eau que sur le sol. De plus, nul besoin de traîner des charges supplémentaires en raison de la résistance déjà existante de l’eau. Un combo tout-en-un!

Des techniques qui ont fait leurs preuves

La brasse fait travailler les biceps, les pectoraux, les abdominaux et les mollets. Elles permettent un étirement complet des membres. Le crawl permet de nager plus rapidement et tonifie les bras, les épaules, les jambes, la poitrine ainsi que les abdominaux. On peut également pratiquer cette technique sur le dos pour travailler les muscles du dos, mais aussi la concentration car il est plus ardu de conserver sa trajectoire. Finalement le papillon permet de tonifier le cardio mais aussi les abdominaux en profondeur. La technique est un peu plus difficile à maîtriser, toutefois.

Limitations physiques ?

Pour ceux qui ont des problèmes d’ordre articulaires ou musculaires, ce chiro sur la rive-sud de Montréal donne d’excellents conseils dans ses capsules santé en fonction de l’activité pratiquée.

La natation, bon pour la santé mentale

De nombreuses études suggèrent que l’exercice effectué dans l’eau soit bon pour la santé mentale. Vos muscles peuvent entièrement se relâcher, un peu à la manière d’un fœtus dans le ventre de sa mère. Cette position permet la sécrétion d’endorphines, favorisant l’élimination du stress et de l’anxiété.

La complémentaire santé pour le salarié

Dès 2016, la mutuelle entreprise sera obligatoire pour tous les salariés. Cela signifie que tout salarié français bénéficiera d’une couverture garantie par son employeur. Cela oblige donc les employeurs à signer un contrat dès aujourd’hui avec une complémentaire santé de leur choix.

Il faut malgré tout savoir qu’actuellement, la loi rendant obligatoire ce principe n’exige aucune couverture spécifique. Ce qui signifie que les employés bénéficieront d’une couverture minimale de base, mais chacun devra ensuite compléter cette couverture basique avec sa propre mutuelle, qui correspondra donc à une “sur protection” venant s’adapter à des besoins spécifiques.

Ce système de complémentaire obligatoire reste néanmoins une excellente nouvelle pour les 4 millions de travailleurs français qui ne bénéficient d’aucune mutuelle actuellement, souvent par faute de moyens financiers.

A savoir que la mutuelle d’entreprise sera directement prélevée sur le salaire, ce qui permettra d’éviter tout arrêt de protection. C’est ce qui rend ce mécanisme solide et c’est ce qui permet d’affirmer qu’il s’agit d’une veritable avancée dans les droits du travailleur français et la protection de sa santé.

L’augmentation mammaire (ou implants mammaires) est l’une des interventions chirurgicales esthétiques les plus pratiquées en Amérique du Nord. Il y a presque autant de femmes que de raisons qui les motivent à passer à l’acte, qu’elles soient de nature psychologique, esthétique ou même pour des raisons de santé.

Il s’agit en fait d’une intervention chirurgicale qui vise à augmenter le tour et le volume de la poitrine, en implantant une prothèse de silicone à l’intérieur de la peau. Cette opération est pratiquée sous anesthésie, et la durée de vie des prothèses est d’environ une dizaine d’années.

Les raisons

Comme mentionné, diverses raisons sont invoquées lorsqu’il est question d’augmentation mammaire. Certaines décideront simplement d’augmenter le volume de leurs seins parce que les leurs sont trop petits à leur avis. D’autres voudront se raffermir après une ou plusieurs grossesses, alors que d’autres voudront tout simplement les reconstruire à la suite d’une ablation due à un cancer, par exemple.

Pour toutes?

L’augmentation mammaire n’est pas faite pour toutes les femmes. Il s’agit quand même d’un geste relativement important, car l’apparence de votre corps ne sera plus jamais la même; ce n’est pas une décision à prendre à la légère! Il faut prendre en compte divers aspects comme la santé psychologique de la patiente, son âge, mais aussi les raisons qui la poussent vraiment à passer à l’action. Est-ce une décision personnelle? Est-ce une réaction à une pression sociale?

Dans certains cas, l’intervention sera fortement déconseillée, surtout si la patiente présente des risques d’automutilation, de dépression sévère ou même de tendances suicidaires.

L’important, c’est que quiconque décide de passer à l’action soit bien à l’aise dans sa décision. C’est la raison pour laquelle il est important de consulter un professionnel en la matière. Celui-ci sera en mesure de bien vous conseiller.

Le physiothérapeute : qui est-il?

De nos jours, de nombreuses alternatives à la médecine traditionnelle existent pour traiter la plupart des maux. Parmi celles-ci, la physiothérapie intervient au niveau de la prévention et de la guérison de troubles du système musculaire, squelettique, cardiorespiratoire et circulatoire, entre autres.

Pour traiter l’un de ces malaises, il pourrait être intéressant pour vous de consulter un spécialiste de la physiothérapie ou un chiro sur la Rive-Sud, à Montréal, ou près de chez vous. Dans cet article, nous nous concentrerons sur le rôle du physiothérapeute.

Le rôle du physiothérapeute
Tout d’abord, il ne faut pas confondre le chiropraticien et le physiothérapeute. Le physiothérapeute a d’abord comme mission de traiter certains troubles fonctionnels découlant de maladies ou de blessures qui affectent le bon fonctionnement des muscles, du cerveau, de la moelle épinière, des os, du cœur, du système respiratoire et bien d’autres. Son rôle est de vous aider à retrouver le maximum de vos capacités physiques, selon votre propre potentiel de récupération.

Comment procède-t-il?
Les interventions du physiothérapeute sont concentrées sur la responsabilisation du patient, lui permettant d’acquérir lui-même les capacités physiques essentielles aux activités de la vie quotidienne, à l’accomplissement de son travail, d’un loisir ou d’un sport en particulier.
Le traitement du physiothérapeute se fait principalement par le biais de diverses manipulations manuelles, à l’aide d’appareils électriques ou à ultrasons. Il pourrait également vous prescrire des exercices à réaliser à la maison, afin de vous aider à rétablir et à maintenir votre santé physique.

De combien de séances ai-je besoin?
Le nombre de séances requises dépend en fonction de la gravité de l’état du patient, du mal à traiter et de la capacité de récupération chez la personne. Parfois, trois ou quatre séances seulement peuvent être nécessaires afin de traiter une entorse, par exemple, alors qu’un traitement échelonné sur plusieurs mois peut être requis lors d’un mal chronique ou d’une blessure profonde.

Afin de connaître exactement le traitement qui vous convient, contactez votre physiothérapeute de confiance. Il saura certainement vous examiner et vous prescrire la solution afin de retrouver votre santé corporelle.

Vous travaillez dans le monde du bâtiment et vous vous interrogez sur l’intérêt d’une mutuelle pour pro du BTP ? Vous ne savez pas à quoi sert une mutuelle spécialisée pour les pros du BTP ? Découvrez toutes les réponses dans notre article sur la Mutuelle pour les pros du BTP et affrontez l’avenir avec plus de sérénité.

A quoi sert une mutuelle santé ?

L’article L111-1, alinéa 1 du code de la mutualité définit les mutuelles comme : « des personnes morales de droit privé à but non lucratif (…). Elles mènent notamment au moyen de cotisations versées par leurs membres, et dans l’intérêt de ces derniers et de leurs ayant droit, une action de prévoyance, de solidarité et d’entraide, dans les conditions prévues par leurs statuts afin de contribuer au développement culturel, moral, intellectuel et physique de leurs membres et à l’amélioration de leurs conditions de vie. »

Dans le contexte actuel où la sécurité sociale dérembourse de plus en plus les frais liés à la santé, où les maladies professionnelles et les accidents du travail sont nombreux, la mutuelle santé vous permet d’être mieux protégé et d’aborder votre travail avec plus de tranquillité.

Il existe de nos jours une multitude de mutuelles santés et il est important de choisir la bonne, celle qui couvrira tous vos besoins et ceux de votre famille.

Pourquoi est-ce important d’avoir une mutuelle spécialisée pour les pros du BTP ?

Le secteur du BTP est l’un des secteurs les plus dangereux. En effet, il représente 30% des accidents conduisant au décès et 18% des accidents conduisant à un arrêt de travail. Les maladies professionnelles sont également très nombreuses. Les professionnels du BTP sont soumis à des conditions de travail difficiles qui favorisent les maladies professionnelles : température, climat, inhalation de produits dangereux, travail en hauteur mal sécurisé, lourdes charges, etc.

Avec des maladies professionnelles et des accidents du travail propre à ce secteur, il est important de trouver une mutuelle santé qui protège la santé des pros du BTP. Et c’est le cas de la Mutuelle pour les pros du BTP que propose Solimut.

Comment choisir la bonne Mutuelle pour les pros du BTP ?

Avant de choisir votre mutuelle santé, il est important de cerner vos besoins et ceux de votre famille. Ensuite, il faut contacter les mutuelles et leur demander un devis.
Dernière étape : vous comparez les types de prise en charge et sélectionnez celle qui correspond le mieux à votre situation. En tant que pro du BTP, nous vous suggérons de vérifier que votre mutuelle couvre les soins ci-dessous :
- Les soins courants (visite chez le généraliste, médicaments et séjour à l’hôpital…)
- Les soins spécifiques liés au secteur du BTP (kinésithérapeute, rééducation, ostéopathie, radiologie…)
- Les soins spécifiques liés à vos besoins et à ceux de votre famille (ophtalmo, dentiste…)

L’éjaculation précoce, aussi tabou soit-elle, concernerait près d’un homme (âgé entre 18 et 70 ans) sur cinq. Elle serait d’ailleurs le trouble sexuel masculin le plus fréquent, devant la dysfonction érectile plus fréquemment abordée par les médias. Et surviendrait lors de stimulations sexuelles même minimes, préalablement, pendant voire juste quelques secondes après la pénétration de l’homme. Contrairement aux idées reçues, ce trouble est avant tout médical. En clair, il n’est pas lié à un problème psychologique par exemple, même si, bien évidemment, le stress peut être un facteurs aggravant. Un homme peut ainsi avoir des prédispositions à l’éjaculation précoce directement liées à un défaut de sérotonine dans son organisme ; une substance chimique ayant pour vertu de retarder l’éjaculation masculine.

Sur le long terme, ces situations délicates peuvent avoir un impact négatif sur la vie sexuelle voire être responsables d’un véritable malaise au sein du couple. Si l’homme peut ressentir un fort sentiment de gêne voire de culpabilité ou même être sujet à des troubles dépressifs, la femme peut, pour sa part, vouloir éviter les rapports sexuels ou développer une rancoeur vis-à-vis de son conjoint.

En résumé, une éjaculation précoce qui se répète - et qui n’est pas liée à une surexcitation passagère- ne doit pas être prise à la légère. Et doit amener l’homme à consulter son médecin généraliste- qui peut comprendre les raisons de ce problème et proposer un éventail de solutions (conseils pratiques, solution médicamenteuse…)- voire un sexologue pour entamer une sexothérapie.

Un site Internet, Garderlecontrole.fr, a d’ailleurs été mis au point par une équipe de médecins pour informer les hommes, les aider à mieux comprendre ce trouble médical qu’est l’éjaculation précoce et leur apporter une myriade de conseils. Il est d’ailleurs possible de consulter la vidéo de campagne de ce site :

Une plateforme ergonomique qui apprend également à dédramatiser…

« Previous Entries  



Contacter la rédaction

Contactez la rédaction

Derniers articles

Flux RSS

RSS Blog Saluteo.info


Tous droits réservés Blog.Saluteo.info, ©2013.